Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

La France doit dire oui à l’admission de la Palestine à l’ONU !

22 Novembre 2012 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine Nations Unies

Dans les pro­chaines semaines, l’Assemblée générale de l’ONU va se pro­noncer sur la demande pales­ti­nienne d’admission au sein de l’organisation comme "Etat non membre" avec tous les droits affé­rents à ce statut.

Cette démarche vise à sur­monter l’impasse du "pro­cessus de paix" initié à Oslo et de "négo­cia­tions" menées sans réfé­rence aux para­mètres du droit inter­na­tional. Elle répond à une question simple : oui ou non, l’Etat de Palestine a-​​t-​​il vocation à exister et à être reconnu dans les fron­tières de 1967 avec Jérusalem-​​Est comme capitale, confor­mément au droit inter­na­tional, et donc admis au sein de la com­mu­nauté des nations ? Cette demande place les Etats membres devant leurs res­pon­sa­bi­lités : oui ou non, vont-​​ils enfin choisir de faire un acte poli­tique pour imposer le droit ?

La France ne peut se dérober devant pareille res­pon­sa­bilité. François Hol­lande s’y était engagé et, avec lui, sa majorité. Aujourd’hui, toute esquive aurait des consé­quences gra­vis­simes et don­nerait quitus à l’occupation. Elle com­pro­met­trait pour long­temps la cré­di­bilité de notre pays qui affirme vouloir s’engager pour un règlement, fondé sur le droit. C’est le moment d’agir !

La France doit voter "oui" à l’admission de l’Etat de Palestine à l’ONU comme elle a voté pour son admission à l’Unesco. Entraînant avec elle ses amis et par­te­naires, euro­péens notamment, elle choisira la seule voie qui vaille, celle du droit qui per­mettra la coexis­tence de deux états vivant côte à côte en paix et en sécurité.

Pascal Boniface, géo­po­li­to­logue ; Rony Brauman, médecin, ancien pré­sident de Médecins sans fron­tières ; Anne Brunswic, écrivain, jour­na­liste ; Jean-​​Paul Cha­gnollaud, pro­fesseur des uni­ver­sités ; Manu Chao, auteur, com­po­siteur, inter­prète et musicien ; Rokhaya Diallo, édito­ria­liste pour la télé­vision et la radio ; Miguel Angel Estrella, pia­niste, ambas­sadeur de l’Argentine à l’Unesco ; HK et les Sal­tim­banks, groupe de musique ; Jacques Gaillot, évêque français ; Gisèle Halimi, avocate, ancienne députée à l’Assemblée nationale, repré­sen­tante de la France à l’Unesco ; Sté­phane Hessel, diplomate et militant ; Marcel-​​Francis Kahn, pro­fesseur, ancien copré­sident de l’AFPS ; Edgar Morin, socio­logue et phi­lo­sophe ; Lilian Thuram, ancien foot­balleur et créateur de la Fon­dation Lilian Thuram-​​Education contre le racisme ; Domi­nique Vidal, his­torien et jour­na­liste ; Zebda, groupe de musique ; Jean-​​Claude Lefort, pré­sident de l’Association France Palestine Soli­darité ; Claude Léostic, pré­si­dente de la Pla­te­forme des ONG fran­çaises pour la Palestine ; Pierre Tar­ta­kowsky, pré­sident de La Ligue des droits de l’homme.

 

Source

Partager cet article

Commenter cet article