Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

« La frontière des électorats UMP et FN n’est plus étanche » (Marine Turchi)

12 Avril 2014 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Extrême-droite, #Front national

mediapart 0Chercheur spécialiste des comportements électoraux, Florent Gougou estime que le FN n'a pas « mis sous tension l'UMP » aux municipales étant donné l'effondrement de la gauche. Mais il relève que des électeurs de droite n'hésitent plus à voter FN pour battre la gauche.

lorent Gougou est chercheur associé au Centre d’études européennes et post-doctorant à l'Université d'Oxford. Spécialiste des comportements électoraux (voir ses travaux), il a soutenu en 2012 une thèse sur les mutations du vote des ouvriers. Il analyse pour Mediapart les grandes dynamiques à l'œuvre à droite après les municipales, et à six semaines des européennes.

Selon lui, il n'y a pas de « poussée historique » du Front national mais un retour au niveau de 1995. Le parti lepéniste n'a en fait « quasiment jamais mis l'UMP sous tension » étant donné la forte poussée de la droite, due à l'effondrement de la gauche. Mais le chercheur estime en revanche que la « frontière » entre les électorats de droite et d'extrême droite n'est plus « étanche », des électeurs de droite n'hésitant plus à voter FN pour battre la gauche. Le basculement de terres de gauche à l'extrême droite s'explique d'ailleurs en premier lieu par la radicalisation d'électeurs de droite.

Lire la suite sur Mediapart

Partager cet article

Commenter cet article