Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

La Grèce et l'UE complices du blocus de Gaza. Écrivez à l'ambassadeur.

2 Juillet 2011 , Rédigé par Repères antiracistes Publié dans #Palestine Gaza, #Grèce, #Europe

Communiqué - La Grèce et l’UE complices du blocus de Gaza

Paris le 01 juillet 2011 ,

 

Le gouvernement grec vient d’annoncer qu’ « aucun bateau ne partira d’un port grec vers Gaza ». La campagne Un bateau français pour Gaza dénonce cette décision et appelle à une mobilisation de toutes celles et ceux qui soutiennent la flottille. Nous partirons quels que soient les obstacles.

 

La Grèce a donc cédé aux pressions israéliennes. Benjamin Netanyahou a remercié hier le premier ministre grec Georges Papandréou ainsi que « tous les responsables politiques du monde d'avoir récemment pris position en paroles et en actes contre cette flottille qui était une provocation ». Israël sous traite sa politique à la Grèce. Elle n’a pas pris cette décision seule, l’Union européenne est aussi responsable et tout aussi complice. Le blocus de la bande de Gaza s’étend maintenant jusqu’à ses portes.   

 

Il est inconcevable que l’Union européenne cautionne de façon aussi ouverte la politique illégale d’Israël dans la bande de Gaza. Il est inconcevable qu’elle puisse nier de façon aussi insultante une mobilisation populaire d’une ampleur inédite dans des dizaines de pays en faveur du droit et de la justice. La liberté de circulation et de navigation est bafouée et encore une fois la voix citoyenne est bâillonnée.

 

La décision grecque est une décision injuste et scandaleuse. Le danger vient de l’occupation pas de ceux qui défendent le droit international.

 

Campagne « Un bateau français pour Gaza ».

 

Agissons maintenant : La flottille et les Bateaux français doivent voguer vers Gaza

Après une mobilisation sans précédent, les deux bateaux français se trouvent maintenant bloqués à Athènes, aux côtés d’une dizaine d’autres bateaux devant constituer la deuxième flottille pour Gaza.

Plusieurs actions ont été entreprises :

-         Vendredi 1er juillet : une demande de rendez-vous a été envoyée à l’ambassade de Grèce. A cette occasion, un rassemblement est organisé devant l’ambassade de Grèce pour demander au gouvernement de laisser partir la flottille.

-         Une demande de rendez-vous va être envoyée à la représentation de l’Union européenne en France.

Ce vendredi 1er juillet, le gouvernement grec a officiellement annoncé qu’il interdirait le départ des bateaux depuis la Grèce. Nous appelons à de larges mobilisations et à multiplier les initiatives ce week-end pour soutenir le départ de la Flottille et des bateaux français :  

-         Un modèle de lettre à l’ambassade de Grèce est proposé ci-dessous, vous pouvez l’adapter et l’envoyer à : mfapar@wanadoo.fr (ambassade) et congrece.par@orange-business.fr (consulat). Voir tous les contacts sur : http://www.amb-grece.fr/grece_en_france/missions_diplomatiques.htm  

-         Des mobilisations partout en France ce week-end, sur le thème : laissez partir les bateaux / Let the people go.

Voir la liste des manifestations organisées vendredi 1er juillet et samedi 2 juillet sur http://www.unbateaupourgaza.fr/index.php/Mobilisations/Laissez-les-partir

Par ailleurs, nous appelons tous les collectifs locaux à prendre dès maintenant contact avec leurs parlementaires pour leur demander de soutenir la flottille et de se prononcer pour que la Grèce laisse partir les bateaux.

Restez  branchés sur notre page facebook, notre twitter et notre site pour demeurer à jour sur l’information et la partager avec vos réseaux.

 

BatoPourGaza

A diffuser dans vos réseaux

Laissez-les partir !  

 

Communiqué - La Grèce et l’UE complices du blocus de Gaza

Paris le 01 juillet 2011 ,

 

Le gouvernement grec vient d’annoncer qu’ « aucun bateau ne partira d’un port grec vers Gaza ». La campagne Un bateau français pour Gaza dénonce cette décision et appelle à une mobilisation de toutes celles et ceux qui soutiennent la flottille. Nous partirons quels que soient les obstacles.

 

La Grèce a donc cédé aux pressions israéliennes. Benjamin Netanyahou a remercié hier le premier ministre grec Georges Papandréou ainsi que « tous les responsables politiques du monde d'avoir récemment pris position en paroles et en actes contre cette flottille qui était une provocation ». Israël sous traite sa politique à la Grèce. Elle n’a pas pris cette décision seule, l’Union européenne est aussi responsable et tout aussi complice. Le blocus de la bande de Gaza s’étend maintenant jusqu’à ses portes.   

 

Il est inconcevable que l’Union européenne cautionne de façon aussi ouverte la politique illégale d’Israël dans la bande de Gaza. Il est inconcevable qu’elle puisse nier de façon aussi insultante une mobilisation populaire d’une ampleur inédite dans des dizaines de pays en faveur du droit et de la justice. La liberté de circulation et de navigation est bafouée et encore une fois la voix citoyenne est bâillonnée.

 

La décision grecque est une décision injuste et scandaleuse. Le danger vient de l’occupation pas de ceux qui défendent le droit international.

 

Campagne « Un bateau français pour Gaza ».

 

 

Agissons maintenant : La flottille et les Bateaux français doivent voguer vers Gaza

Après une mobilisation sans précédent, les deux bateaux français se trouvent maintenant bloqués à Athènes, aux côtés d’une dizaine d’autres bateaux devant constituer la deuxième flottille pour Gaza.

Plusieurs actions ont été entreprises :

-         Vendredi 1er juillet : une demande de rendez-vous a été envoyée à l’ambassade de Grèce. A cette occasion, un rassemblement est organisé devant l’ambassade de Grèce pour demander au gouvernement de laisser partir la flottille.

-         Une demande de rendez-vous va être envoyée à la représentation de l’Union européenne en France.

Ce vendredi 1er juillet, le gouvernement grec a officiellement annoncé qu’il interdirait le départ des bateaux depuis la Grèce. Nous appelons à de larges mobilisations et à multiplier les initiatives ce week-end pour soutenir le départ de la Flottille et des bateaux français :  

-         Un modèle de lettre à l’ambassade de Grèce est proposé ci-dessous, vous pouvez l’adapter et l’envoyer à : mfapar@wanadoo.fr (ambassade) et congrece.par@orange-business.fr (consulat). Voir tous les contacts sur : http://www.amb-grece.fr/grece_en_france/missions_diplomatiques.htm  

-         Des mobilisations partout en France ce week-end, sur le thème : laissez partir les bateaux / Let the people go.

Voir la liste des manifestations organisées vendredi 1er juillet et samedi 2 juillet sur http://www.unbateaupourgaza.fr/index.php/Mobilisations/Laissez-les-partir

Par ailleurs, nous appelons tous les collectifs locaux à prendre dès maintenant contact avec leurs parlementaires pour leur demander de soutenir la flottille et de se prononcer pour que la Grèce laisse partir les bateaux.

Restez  branchés sur notre page facebook, notre twitter et notre site pour demeurer à jour sur l’information et la partager avec vos réseaux.


http://www.unbateaupourgaza.fr

http://www.facebook.com/unbateaufrancaispourgaza

https://twitter.com/#!/BateauGazaFr

 

Trame de lettre à son excellence l'ambassadeur de Grèce M. Constantin Chalastanis,

 

Votre excellence, je m'adresse à vous en votre qualité de représentant de la Grèce en France.

 

Je fais partie de ceux qui ont contribué, à leur mesure, à rendre possible la participation de deux bateaux français à la Flottille internationale pour Gaza.

 

Nous apprenons que les autorités grecques, sous la pression des autorités israéliennes, entravent le départ de ces bateaux chargés d'aide humanitaire et de pacifistes du monde entier, mobilisés pour briser le blocus illégal et inhumain qu'Israël impose aux Palestiniens au mépris du droit international.

 

Je vous prie d'intervenir instamment pour faire savoir aux autorités grecques que des centaines de milliers de citoyens de par le monde les observent avec attention. Nous vous demandons solennellement de transmettre notre message à votre gouvernement : laissez-les partir !

 

Veuillez agréer, votre Excellence, l'expression de ma très haute considération.

 


 

Adresse de l’ambassade de Grèce :

17, rue Auguste-Vacquerie, 75116 Paris

mfapar@wanadoo.fr

Fax : 01.47.23.73.85 / Tél : 01.47.23.72.28

 

Partager cet article

Commenter cet article