Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

La Rochelle : Témoignage de Nathalie Dupuy sur la question de l'eau en Palestine

30 Avril 2012 , Rédigé par MRAP La Rochelle Publié dans #Palestine Colonisation occupation

FRANCE PALESTINE SOLIDARITE

80 participants

TÉMOIGNAGE DE NATHALIE DUPUY ELUE DE LA ROCHELLE

80 participants 2Mercredi soir 25 avril, à la salle des fêtes de la Pallice, le collectif rochelais pour la Palestine avait bien fait les choses. Panneaux, affiches, banderoles accueillaient les dizaines  de personnes présentes (80 personnes) ; le carcadé, les petits plats orientaux,  de jolies dames attiraient les invités autour des tables garnies.

L’allocution de bienvenue de Raymonde Etienne présidente du collectif donna le ton de cette soirée en rappelant la volonté de faire appliquer le droit international dans cette partie du monde.

Puis ce fut le témoignage de Nathalie Dupuy, conseillère délégué à la citoyenneté et aux solidarités internationales de la Rochelle, de retour d’Hébron en Palestine. Les humiliations et vexations que la police et l’armée israélienne imposèrent aux dizaines de participants venus de 90 villes françaises à ce colloque sur la coopération décentralisés avec la Palestine resteront gravée dans sa mémoire : fouilles répétées (dès l’aéroport de Roissy !) interrogatoires, sarcasmes, (pourquoi venez-vous en Palestine plutôt qu’en Israël ?) attentes infligées aux check points, obstacles mis pour éviter les contacts avec la population palestiniennes qui subissent quotidiennement ces humiliations.. Comme le rappelait Adeeb Mahmoud, Palestinien vivant à la Rochelle, tant ceci ne fait qu’accroître le sentiment de révolte, de haine d’une population dont les villages, les villes, le territoire sont grignotés avec impunité par les colonies.

80 participants 1La projection du film « notre eau, leur eau » montra un souci remarqué d’impartialité les points de vue israélien et palestinien sur la gestion des eau : l’équipement des aquifères, les rationnement imposés aux quartiers palestiniens, l’insuffisance du traitement des eaux usées palestiniennes, les refus israéliens (au nom de la sécurité !!) de permis de forer, de construction d’unité de traitement et la pollution des cours d’eau, de la Mer morte et des nappes souterraines pour...tous et les générations à venir !!

La lutte écologique va-t-elle obliger à des rapprochements ??? À moins, comme le soulignait un auditeur, que des cohortes de touristes internationaux en Palestine obligent l’occupant à changer de stratégie…vain espoir ? Qui sait ?

La Rochelle le 27/04/2012

Marc Nedelec                      

Partager cet article

Commenter cet article