Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Le CCIF condamne les propos irresponsables de R. Cukierman

23 Février 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Islamophobie

 

ccif2Des propos inqualifiables

Le CCIF condamne et dénonce vigoureusement les propos tenus ce matin, lundi 23 février, sur Europe 1, par le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Roger Cukierman. Ce dernier a déclaré qu'aujourd’hui "toutes les violences sont commises par des jeunes musulmans". Le président du Crif a par ailleurs estimé que Marine Le Pen était "irréprochable personnellement" devant un journaliste inerte face à de telles absurdités et attaques ignobles envers une catégorie de citoyens français qu’il désigne par leur religion.

Roger Cukierman, islamophobe récidiviste

 Le CCIF note que Roger Cukierman est récidiviste en la matière, s’illustrant régulièrement par ses prises de position islamophobes : Déjà en novembre dernier il expliquait au Figaro que « les musulmans » représentent un « groupe qui pose problème » en France. En 2002 c’est à un journal israélien qu’il affirmait que « le succès de Le Pen est un avertissement aux musulmans de France, leur indiquant de se tenir tranquilles ».

En ce sens les propos de Roger Cukiermansont inacceptables et s’inscrivent dans la lignée de ceux tenus par les islamophobes notoires que sont Eric Zemmour, Michel Houellebecq, Philippe Tesson ou encore Caroline Fourest.

Roger Cuckierman se pose en allié du Front National

Aujourd’hui il semble que Roger Cukierman ait décidé de dédouaner le Front National de son passé antisémite et négationniste pour pouvoir se focaliser intégralement sur un seul ennemi commun désigné : le citoyen de confession musulmane. Il est plus qu’étonnant de constater que Roger Cukierman trouve « irréprochable » la présidente d’un parti qui n’a jamais condamné les propos antisémites de Jean-Marie Le Pen, président d’honneur du Front National. Cette même présidente de parti qui demeure aujourd’hui poursuivie pour « incitations à la haine raciale » pour ses propos relatifs aux prières de rues qu’elle a comparées à l’occupation allemande.

Il semblerait que le terme « irréprochable » ait donc une toute autre signification pour R. Cukierman.

Un amalgame odieux

A travers cet amalgame odieux le CCIF doit-il rappeler à Monsieur Cukierman que la profanation du cimetière juif de Sarre-Union la semaine dernière n’était pas l’œuvre de jeunes musulmans et que c’est bien un jeune musulman Lassana Bathily, qui a sauvé plusieurs juifs lors de la prise d’otage de l’Hypercasher de Vincennes ?

L’esprit du 11 janvier menacé par le président du Crif.

Le CCIF s’interroge sur la présence du Président de la République, François Hollande, ce soir au dîner du CRIF, après de tels propos qui vont à l’encontre de l’esprit du 11 janvier. Sa présence risque fortement d’être interprétée comme une caution à de telles déclarations abjectes.

Après l’expression plus que stigmatisante et tendancieuse d’« islamofascisme » employée par le Premier ministre Manuel Valls, que Roger Cukierman s’est empresséd’approuver et de réutiliser,le CCIF tient à rappeler que cet esprit du 11 janvier ne peut se diffuser et perdurer seulement si les responsables et les hauts dignitaires d’organisations représentatives cessent leurs sorties islamophobes qui menacent considérablement notre vivre ensemble. Le CCIF tient à rappeler qu’au delà des discours, l’esprit du 11 janvier doit être une réalité dans les actes et les mesures prises par le gouvernement et le chef de l État.

Les propos de R.Cukierman doivent être condamnés.

Le CCIF appelle les responsables politiques de tous bords à condamner et dénoncer fermement et sans détour des propos qui visent à ethniciser une partie de la population française de manière stigmatisante et insultante et àdiviser notre société déjà très fragilisée.

Le CCIF examine la possibilité d’initier une action en justice contre cet individu.

Partager cet article

Commenter cet article