Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Le CRAN met en garde contre les dérives de la lutte contre Dieudonné

17 Janvier 2014 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Racisme, #Dieudonné, #Extrême-droite, #Racisme anti-noirs

Le CRAN a de longue date exprimé sa position sur Dieudonné et ne cautionne en aucune manière les propos qu’il tient en général. Cependant, force est de constater que la campagne organisée contre lui a produit depuis quelques jours, voire quelques semaines, des dérives inquiétantes. Récemment, un citoyen français a alerté le CRAN sur le harcèlement qu’il subit tous les jours, dans la rue, du simple fait de sa ressemblance toute relative avec Dieudonné. Le 10 janvier dernier, sur LCI, le chroniqueur Philippe Tesson a déclaré : « Dieudonné est un animal abominable, il faut le faire taire, je regrette qu'il n’y ait plus la peine de mort. Ce mec, il faut le museler, le faire taire à jamais », appel au meurtre nullement dénoncé par la chaîne. Depuis plusieurs semaines, le journaliste Jean-Claude Elfassi qui tente de faire que Dieudonné soit chassé du Théâtre de la Main d’or, ne cesse de publier des propos racistes et homophobes sur son site, sans susciter la moindre réaction. Selon lui, « Dieudonné M’Bala M’Bala a évolué de sa forme primitive, il est passé de l’os à la quenelle dans le nez », et ce paparazzi a affiché deux images de l’humoriste, l’une avec un os, l’autre avec une quenelle dans le nez. Pour Jean-Claude Elfassi, Dieudonné est « le gourou de la secte raciste et des sodomites », et il l’a également représenté dans une cage, avec la bouche en forme de banane. « A force de faire le singe avec la loi, Dieudonné va finir en cage. Dieudonné devrait changer de régime, la quenelle lui donne mal au cul. » Enfin, le bloggueur se flatte de pouvoir bientôt « renvoyer Dieudonné dans sa jungle », avec ses congénères. M. Elfassi déshonore la cause qui est la sienne. On ne saurait combattre l’antisémitisme en diffusant des propos négrophobes et homophobes. Enfin, le CRAN ne peut que critiquer l’attitude de Manuel Valls. Comme l’a révélé un sondage récent réalisé par BVA, 74 % des Français trouvent qu’il en fait trop. En tout cas, le CRAN aimerait que le ministre de l’intérieur, qui semble ultra-mobilisé dans la lutte contre l’antisémitisme, soit aussi impliqué dans la lutte contre le racisme contre les Noirs, les Arabes ou les Roms. Or force est de constater qu’il n’en est rien. Il a refusé les attestations de contrôle qui devaient permettre de lutter contre le profilage ethnique, il a refusé de traiter comme il se doit certaines affaires de morts suspectes de jeunes des quartiers dans des commissariat de police, et il a contribué à stigmatiser davantage les Roms, au point que Viviane Reding, la vice-présidente de la Commission européenne chargée de la justice, a menacé la France de poursuites en septembre dernier. Dans ces conditions, le CRAN met en garde les autorités françaises : « Manuel Valls, qui fait de cette campagne concernant Dieudonné une affaire personnelle, semble aujourd’hui organiser une véritable chasse à l’homme, qui ne fait que renforcer le climat de racisme, d’antisémitisme et de négrophobie dans notre pays », a indiqué Louis-Georges Tin, le président du CRAN. « Tant que Manuel Valls continuera dans sa politique du deux poids-deux mesures, il sera objectivement le pompier pyromane qui amplifie de fait la violence qu’il prétend combattre », a conclu Guy Samuel Nyoumsi, vice-président du CRAN. Le CRAN appelle donc -une fois de plus- François Hollande à créer un véritable ministère de la lutte contre le racisme sous toutes ses formes pour éviter cette impression pénible et persistante que la République française refuse décidément l’égalité.

Le Cran (Conseil représentatif des associations noires)

Partager cet article

Commenter cet article