Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Le MRAP insulté par l'extrême-droite

7 Avril 2012 , Rédigé par Webmestre Publié dans #Extrême-droite, #MRAP, #Internet

C'est la dernière idée de ces gens-là. Après avoir diffusé jusqu'en 2011, comme si elle avait été écrite la veille, une lettre ouverte adressée en 2003 par Serge de Beketch (mort en 2007) à Mouloud Aounit, elle lance un nouveau hoax : Le MRAP aurait porté plainte à titre posthume contre ... Georges Marchais, mort en 1997.

Objet de la plainte : un lettre, certes contestable sur certains points,  adressée par Georges Marchais en 1981 à M. Hamza Boubakeur (le père de Dalil) concernant les questions liées à l'immigration.

Il ne suffit pas à l'extrême-droite de trafiquer le texte de Georges Marchias et les positions d'alors du PCF, elle lance un nouveau bobard : le MRAP aurait porté plainte contre lui !!

Bien sûr, pas de date, pas de référence, pas de sources fiables !!

 

Au départ de ce bobard, il y aurait (1er février 2012)  le sophisme du site dreuz.info, spécialisé dans la dénonciation de l'islamisme et la défense de la politique israélienne :

Le MRAP a porté plainte contre des intervenants aux "Assises sur l'islamisation de nos pays", coorganisées par Riposte laïque et le Bloc identitaire, ce qui est exact.

Or ces intervenants ont dit la même chose que Georges Marchais en 1981, ce qui est inexact (Georges Marchais demande l'arrêt de l'immigration pour des raisons économiques, pas religieuses ou culturelles).

Donc le MRAP porte plainte contre Georges Marchais.

Ce n'est pas dit explicitement dans le corps de l'article, mais uniquement dans le titre.

 

La suite est simple, ce qui est un sophisme devient une vérité chez tous les lecteurs pressés, et tourne en boucle sur le Web.

Le tout agrémenté de commentaires insultants pour le MRAP : bêtise, inutilité, absurdité, idiotie, etc..

Bien entendu, tout cela est faux. Les juristes du MRAP savent, mieux que les blogueurs extrémistes, qu'il existe des règles juridiques :

- concernant la prescription

- le fait qu'il ne peut y avoir d'action pénale contre une personne décédée.

 

Faudra-t-il porter plainte contre ces gens-là ?

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article