Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

"Le pamphlet fasciste de Richard Millet déshonore la littérature" (Annie Ernaux)

10 Septembre 2012 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Islamophobie

http://s1.lemde.fr/image/2012/09/10/540x270/1758083_3_d4a4_annie-ernaux-en-juillet-2001-a-paris_45947b7d8aa58d3604eb6498e02dd26f.jpgJ'ai lu le dernier pamphlet de Richard Millet, Langue fantôme suivi d'Eloge littéraire d'Anders Breivik (P.-G. de Roux, 120 p., 16 €) dans un mélange croissant de colère, de dégoût et d'effroi. Celui de lire sous la plume d'un écrivain, éditeur chez Gallimard, des propos qui exsudent le mépris de l'humanité et font l'apologie de la violence au prétexte d'examiner, sous le seul angle de leur beauté littéraire, les "actes" de celui qui a tué froidement, en 2011, 77 personnes en Norvège. Des propos que je n'avais lus jusqu'ici qu'au passé, chez des écrivains des années 1930.

Je ne ferai pas silence sur cet écrit à la raison que réagir renforce la posture de martyr, d'écrivain maudit, qu'il s'est construite. Ou qu'il s'agirait là d'un délire, d'un "pétage de plombs" ne méritant pas une ligne. C'est dédouaner facilement la responsabilité d'un écrivain réputé pour savoir manier la langue à merveille.

Lire la suite sur Le Monde.fr

 

et aussi sur ce blog :

La lugubre élucubration de M. Millet (J.M.G. Le Clézio)

 

Le drôle d'Eloge "littéraire" d'Anders Breivik

Partager cet article

Commenter cet article