Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Le prince du Bahreïn n’est pas le bienvenu en France (Assawra)

30 Août 2014 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Proche et Moyen-Orient, #Bahreïn

Plusieurs organisations non gouvernementales (ONG) ne voient pas d’un bon oeil la venue en France du prince du Bahreïn. Cavalier de renom, le cheikh Nasser Ben Hamad Al-Khalifa participe aux Jeux équestres mondiaux qui ont lieu en ce moment à Sartilly (Manche) et se tiennent jusqu’au 7 septembre. Une participation qui fait grincer des dents les défenseurs des droits de l’homme, rapporte Le Monde.

Le quatrième fils du roi du Bahreïn, Hamed ben Issa Al-Khalifa, est en effet accusé d’avoir ordonné, voire pratiqué lui-même, des actes de torture sur des opposants politiques lors de la révolte survenue dans le pays en 2011, dans le sillage du Printemps arabe. Certaines ONG, à l’image d’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (Acat), considèrent ainsi la présence du prince du Bahreïn dans l’Hexagone comme une provocation.

C’est "un véritable pied de nez fait aux victimes, avec la complicité passive de la France". "En faisant participer le prince Nasser aux Jeux équestres mondiaux, les autorités bahreïnies montrent qu’elles considèrent comme acquise l’impunité des tortionnaires, notamment au plus haut niveau du royaume", dénonce l’association dans un communiqué.

Selon Paris Match, au moins trois des treize dissidents arrêtés entre le 17 mars et le 9 avril 2011, puis condamnés à des peines allant de deux ans de prison à la détention à perpétuité, assurent avoir directement été maltraités par le jeune homme âgé aujourd’hui de 27 ans.

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article