Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Les blessures enfouies d'un Tsigane français interné en 1940 en France (La Dépêche)

25 Août 2013 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Tsiganes et voyageurs, #Mémoire Seconde guerre mondiale

http://static.ladepeche.fr/content/media/image/350/2010/04/04/photo-1270405404922-1-0.jpg"Pendant 70 ans, nous avons gardé le silence sur ce que nous avions vécu dans les camps français pour +nomades+, par pudeur, pour ne pas étaler nos souffrances", raconte le Tsigane français Raymond Gurême, l'un des rares survivants d'une page occultée de l'histoire de France entre 1940 et 1946.

A 85 ans, M. Gurême a gardé la gouaille et l'oeil malicieux de l'enfant "voyageur" qu'il était avant la Seconde guerre mondiale. Ses parents, ses huit frères et soeurs et lui amenaient alors "la civilisation dans les villages" grâce à leurs cirque et cinéma ambulants.

Mais cette enfance joyeuse s'achève brutalement à l'âge de 15 ans, le 4 octobre 1940 près de Rouen: "à 06H00, des gendarmes français sont venus nous réveiller et nous nous sommes retrouvés enfermés au camp de Darnétal, en Seine-Maritime: jamais nous ne pensions que d'autres Français nous traiteraient comme des moins que rien alors que mon père avait fait la guerre de 1914 -1918". Le père de Raymond Gurême écrit en vain au préfet pour demander une libération.

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article