Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Les grévistes de la faim en danger à DUNKERQUE.

18 Décembre 2012 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Étrangers et immigrés, #Initiatives locales

http://img.over-blog.com/600x401/2/34/50/32/mrapdkaz.gif

Le 2 novembre dernier, 124 personnes ont entamé une grève de la faim pour demander la régularisation de leur séjour en France. Elles en sont aujourd’hui à plus de 45 jours de grève de la faim.

Il y a 2 semaines, elles ont été dispersées dans toute la région (de Maubeuge ...  à Calais), 5 de ces grévistes de la faim ont été « parachutés » à Dunkerque où  ils errent d’un lieu à l’autre.

Dans la région, nous sommes confrontés depuis longtemps à l’inhumanité des politiques gouvernementales vis-à-vis des personnes en exil. Nous voyons aujourd’hui, à travers cette grève de la faim, la même inhumanité s’appliquer à des personnes qui vivent et travaillent dans notre région depuis des années. L’Etat se fait complice des employeurs qui profitent  de leur situation irrégulière pour les faire travailler  pour un salaire de misère, dans des conditions très difficiles et sans protection sociale. Ils n’aspirent pourtant qu’à vivre en paix avec leurs familles.

Ces 5 grévistes de la faim amaigris, fatigués, ne survivent à Dunkerque que d’eau et un peu de sucre apportés par les associations. Ils ont de plus en plus de mal à se déplacer et les problèmes de reins et de vertiges se font de plus en plus ressentir. Ils sont au bord de la rupture et leur santé est en péril.

Même si la méthode parait être brutale, ces hommes,  après avoir utilisé d’autres modes d’action sans être entendus, en sont venus à cette ultime solution, la grève de la faim.

L’humanité et le bon sens voudraient que ces personnes puissent continuer à vivre parmi nous dignement, sans la crainte d’être expulsées au hasard d’un contrôle de police.

Nous enjoignons Monsieur le Préfet du Nord, et au-delà Monsieur le Ministre de l’Intérieur, de choisir la voie de l’humanité et du bon sens en répondant positivement à la demande du CSP59 et des associations dunkerquoises  de régulariser les personnes  et de mettre en place un réel dialogue.

Les associations  dunkerquoises  expriment leurs plus vives inquiétudes pour la santé  et la vie de ces hommes.

 

GROUPE NON VIOLENT LOUIS LECOIN, LIGUE DES DROITS DE L’HOMME, MRAP DU LITTORAL DUNKERQUOIS,  SALAM, SNESUP-FSU, NPA, EELV FLANDRE MARITIME.

 

Dunkerque le 17 Décembre 2012.

Partager cet article

Commenter cet article