Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

« Les Seigneurs de la terre » (Françoise Feugas)

16 Mars 2014 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine Colonisation occupation

 

orientxxiDepuis 1967 et la fin de la guerre des six jours, la colonisation israélienne des territoires occupés est passée de quelques initiatives messianiques isolées que les gouvernements travaillistes d’avant 1977 ont laissé faire à une politique qui vise clairement à empêcher la création d’un État palestinien. Les Seigneurs de la terre, publié en traduction française en 2013 propose pour la première fois une mise en perspective de l’histoire des colonies juives en Cisjordanie et à Gaza, de leur influence sur la politique israélienne et de leur rôle dans le conflit israélo-palestinien.

 

Fin septembre 1967, à l’approche du nouvel an juif, un petit convoi mené par un beau jeune homme aux yeux brillants quitta la communauté coopérative religieuse de Nehalim, au centre d’Israël, pour se rendre dans le bloc Etzion, dans le sud de la Cisjordanie.

Ainsi débute – presque comme un conte — le premier chapitre du récit de quarante années de colonisation des territoires occupés, entre la fin de la guerre dite « des six jours » de 1967 et 2004, année de la proposition du plan de « désengagement » de la bande de Gaza.

Paru pour la première fois en hébreu en 20041 , Les Seigneurs de la terre a été écrit durant la seconde Intifada : un « bourbier humain, moral, social, militaire et politique » qui a incité les auteurs à en donner une vision rétrospective. Le livre, premier du genre, a été écrit à l’origine pour les Israéliens. Il leur révèle et leur raconte par le menu un aspect occulté de leur histoire nationale, selon deux fils entrelacés : d’un côté, l’épopée du mouvement de colonisation, engagé dans une « mission sacrée » et de l’autre, principalement l’histoire de l’abdication des institutions étatiques face à ce zèle colonisateur qui a fait irruption dès juin 1967, c’est-à-dire dès le début de l’occupation de la Cisjordanie et de Gaza.

Lire la suite sur Orient XXI

Partager cet article

Commenter cet article