Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Lettre d'Isabelle à Charles Aznavour

31 Octobre 2013 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine BDS

http://www.bdsfrance.org/images/stories/Charles_Aznavour_image.jpg

Mr. Charles Aznavour
c/o EMI Music France
118 rue du Mont Cenis
75891 Paris Cedex 18

 

Paris, le 17 octobre 2013

 

Monsieur Aznavour,

 

En janvier 2011, vous avez reçu le prix Scopus de l'Université Hébraïque de Jérusalem.

En février 2011, Marie, jeune étudiante palestinienne vous écrivait une belle lettre pour vous parler de la souffrance du peuple palestinien, de l'avenir éteint des enfants, des vies oubliées, des terres volées, de l'exil de tant d'hommes, de femmes et d'enfants de Palestine. Elle vous demandait aussi de rendre ce prix. Cette lettre était si jolie que nous nous sommes dit que vous n'auriez pu y rester insensible et il nous fut difficile de trouver les mots pour vous demander de ne pas vous produire en Israël en novembre prochain. Parce que tout y était dit. Parce que dans la supplique de Marie se trouvait tout le respect qu'elle avait de votre vie et de votre combat pour la reconnaissance de votre peuple d'Arménie. Parce qu'elle avait lu tout comme nous les paroles de votre chanson pour l'Arménie et qu'elle y avait vu l'empreinte des peuples martyrs et celle de la Palestine.

Et même si tu maudis ton sort

Dans tes yeux je veux voir
Palestine
 
Une lueur d'espoir

Nous aurions aimé vous dire, Mr. Aznavour, qu'après l'hiver, après l'enfer, poussait enfin l'arbre de vie,

Nous aurions aimé vous dire qu'après l'horreur et la peur, Dieu avait soigné le sol meurtri de Palestine,

Nous aurions aimé vous dire que le monde s'était levé avec le peuple de Palestine, peuple oublié, lui ouvrant son cœur et lui tendant les bras,

Nous aurions aimé que la magnifique chanson que vous avez écrite pour l'Arménie en 1968 soit le prélude à votre soutien à tous les peuples bafoués et donc au peuple palestinien, vous retenant d'accepter le prix Scopus de l'Université Hébraïque de Jérusalem et d'aller chanter en novembre prochain à Tel-Aviv.

Depuis 2011, la colonisation a continué inexorablement, la spoliation des terres s'est poursuivie et l'enclavement des territoires palestiniens s'est renforcée. Le parlement israélien, dans le cadre de la judéisation du Neguev, est en passe de voter le plan Prawer qui prévoit la destruction de 35 villages Bédouins, chassant de leurs terres entre 45000 et 70000 Bédouins, qui sont citoyens israéliens.

Mr. Aznavour, n'allez pas chanter en Israël. Ne donnez pas votre caution à un gouvernement qui bafoue les droits d'un peuple et pratique à son égard une politique d'apartheid (tel que l'a défini le Tribunal Russel qui s'est tenu au Cap en novembre 2011), dans l'indifférence de l'ensemble de la communauté internationale.

Suivez le chemin qu'ont tracé entre autres Stephen Hawking, Jean-Luc Godard, Gilles Vigneault, Vanessa Paradis ou Dustin Hoffman... en refusant de se produire en Israël.

Considérez l'importance de l'engagement de personnalités telles que Desmond Tutu, Stephane Hessel, Alice Walker, Ken Loach, Illan Pappé, Noam Chomsky et tant d'autres, qui ont affirmé leur soutien à la campagne BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) contre la politique d'Israël.

Sincèrement vôtre,

Isabelle, pour la Campagne BDS France

http://www.bdsfrance.org

campagnebdsfrance@yahoo.fr

Partager cet article

Commenter cet article