Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Le MRAP du littoral dunkerquois interpelle le député chevènementiste Dunkerquois sur l'affaire Zemmour.

15 Janvier 2011 , Rédigé par MRAP Dunkerque Publié dans #Racisme, #Initiatives locales, #MRAP expressions plurielles

AFFAIRE ZEMMOUR

 Le MRAP du littoral Dunkerquois interpelle

le député Chevènementiste Dunkerquois.

 

 

                                                               à Mr Christian Hutin Député         

                                            de la 12 ème Circonscription du Nord

 

 

           Le MRAP du littoral Dunkerquois  apprend avec     
stupéfaction  le soutien de  Mr Jean-Pierre Chevènement à Eric    Zemmour poursuivi en justice pour diffamation et provocation à la haine raciale,  pour ses propos  tenus à l’encontre  de nos concitoyens  français issus de l’immigration afro-maghrébine.


Le 6 mars 2010 sur Canal+  Zemmour affirmait : "la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c'est comme ça, c'est un fait."

Eric Zemmour,  véritable danger pour la cohésion sociale, ne peut être soutenu par les républicains  attachés aux valeurs de paix, de tolérance et d’égalité.


Eric Zemmour avait aussi tenu le même jour, et sur  le plateau de "L'Hebdo", une émission de France Ô : «  Les employeurs  ont le droit de refuser des Arabes ou des Noirs. »

Un tel soutien, plutôt attendu à  l’extrême droite ou de quelques personnalités de l’UMP, vient étrangement  de là ou on ne l’attendait pas.


Espérons simplement, que Mr Chevènement lui aussi, ne soit pas tombé dans un populisme  primaire  à visée électoraliste, sous couvert de liberté d’expression, au dépend du vivre ensemble, et du pluralisme.


Par ce soutien, Mr Chevènement a fait descendre bien bas un parti pourtant attaché aux valeurs de la République.


 


  Dunkerque, le 14 Janvier 2011   

                                       

MRAP du Littoral Dunkerquois.

Partager cet article

Commenter cet article