Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Lybie : écrivez à votre député !

30 Juin 2011 , Rédigé par Repères antiracistes Publié dans #Libye, #Maghreb

 

Monsieur le Député,

Madame la Députée,

 

Déclenchée le 19 mars, l’intervention en Libye contre le régime du colonel Kadhafi à laquelle participent les forces françaises ne devait durer que quelques jours.

Le débat au parlement prévu sur cette question aura lieu le 12 juillet, soit près de quatre mois avant que les parlementaires ne puissent être consultés … !

Citoyen(ne) domicilié(e) dans votre circonscription, je me permets aujourd’hui, avant le débat parlementaire, de m’adresser à vous :

-          que ce soit pour des raisons humanitaires, les frappes aveugles de l’OTAN ou les erreurs de tir ne font qu’augmenter encore le nombre de victimes innocentes et en détruisant les infrastructures du pays ne font que rendre encore plus difficiles les conditions de vie de la population,

-          -que ce soit pour des raisons politiques, les programmes du « gouvernement de Benghazi » restent très flous, ses intentions restent vagues et n’offrent guère plus de garanties démocratiques que le pouvoir qu’il combat,

-          que ce soit pour des raisons raisonnables, la recherche de solutions pacifiques doit toujours être privilégiée et les interventions armées ne peuvent se substituer durablement et efficacement aux efforts diplomatiques et aux solutions négociées,

-          que ce soit pour des raisons de concorde et d’harmonie de vie commune, la poursuite des guerres civiles ne peut qu’augmenter la méfiance entre citoyens d’un même pays appelés à vivre ensemble dans une fraternité à retrouver.

Enfin, il n’est pas inutile de prendre en considération les dangers de partition d’un Etat à laquelle peut conduire cette intervention. Outre que la  partition serait la preuve d’un échec de la communauté internationale à garantir l’unité d’un pays,  une pareille solution menacerait l’unité, l’intégrité et la stabilité de biens des Etats, en Afrique particulièrement.

Pour toutes ces raisons, je me permets de vous faire part de mon opposition à la poursuite de l’intervention militaire en Libye et vous demande de vous y opposer au cours du débat parlementaire.

D’autre part, cette intervention me semble également condamnable pour des raisons tenant au droit. Il est cocasse, vous en conviendrez, de voir que la CPI (Cour pénale internationale) mettant la Libye dans l’obligation d’appliquer le mandat d’arrêt contre Kadhafi a été saisie par le Conseil de sécurité de l’ONU, à l’unanimité de ses membres –résolution adoptée le 26 février- … alors même que trois membres permanents de ce même Conseil de sécurité Russie, Chine et … Etats-Unis n’ont toujours pas ratifié le traité fondateur (Traité de Rome).

Cette situation quelque peu ubuesque ne doit cependant pas faire oublier :

-          que les forces de l’OTAN outrepassent leur mandat (interdiction de vol dans l’espace aérien libyen pour l’aviation de Kadhafi)  ce qui a amené nombre de pays à se retirer de la coalition. C’est cet exemple que nous demandons au gouvernement français de suivre.

-          Enfin  que le passage sous contrôle de l’OTAN enlève quelque peu de  crédibilité aux buts avoués de l’intervention.

 

Nous souhaitons, Madame la députée, Monsieur le député, qu’au cours du débat, vous prendrez soin d’exposer les arguments présentés dans cette lettre.

Partager cet article

Commenter cet article