Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Michel Billout et Vincent Bony rencontrent Salah Hamouri, emprisonné à Guilboa

9 Avril 2011 , Rédigé par Repères antiracistes Publié dans #Palestine Prisonniers

A l’initiative de l’Association des élus communistes et républicains (ANECR) et de l’APJF (association des villes françaises jumelées avec des camps palestiniens), une délégation de 54 élus et représentants d’associations a décollée mercredi 6 avril pour Tel Aviv, d’où elle rayonnera sur de nombreuses villes israéliennes et palestiniennes jusqu’au 11 avril.


Michel Billout, sénateur de la Seine-et-Marne, qui conduit la délégation de l’ANECR et Vincent Bony, membre du conseil national du parti communiste français, ont rendu visite ce jeudi matin à Salah Hamouri, jeune franco-palestinien emprisonné sans motif depuis 5 ans en Israël. Plusieurs points ont été abordés lors de cet échange particulièrement intéressant.


prisonniers-palestiniens.jpg

 

Salah Hamouri a notamment insisté sur les points suivants :
- Il a expliqué combien les mouvements de libération dans les pays arabes, le renversement des régimes autoritaires et totalitaires de ces pays, donnaient espoir aux prisonniers politiques et au peuple palestinien de pouvoir se libérer eux aussi de l’oppression.
- Pour y parvenir, il estime nécessaire que le peuple palestinien retrouve son entière unité. Il appelle de ses voeux la tenue d’une forme de conférence nationale palestinienne réunissant l’ensemble des partis et sensibilités politiques.
- Il souhaite dire sa très grande inquiétude face à deux propositions de lois israéliennes : l’une vise à suspendre les subventions aux ONG travaillant à des intérêts jugés contraires à ceux de l'État d’Israël. La seconde vise à aggraver la situation des prisonniers politiques palestiniens en leur interdisant l’enseignement à distance, la lecture, en restreignant la visite des proches et de leurs avocats.
- Il a souhaité alerter l’opinion publique sur la situation des prisonniers politiques palestiniens laissés pour certains à l’isolement pendant des années. Et de citer la situation de l’un de ses codétenus, âgé de 80 ans, emprisonné depuis près de 30 ans !
- Il a enfin tenu à remercier toutes celles et tous ceux qui, en France, agissent pour la libération des prisonniers politiques et la défense des revendications du peuple palestinien.


Une rencontre et des propos dont Michel Billout rendra compte, ce soir, à la délégation française et sur laquelle il ne manquera pas de revenir demain matin, vendredi 8 avril, lors de sa rencontre avec l’ambassadeur de France en Israël.

Partager cet article

Commenter cet article