Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Militer contre son « clan » à l’ère des réseaux sociaux (Sharon Geczynski)

14 Octobre 2014 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Israël et le sionisme, #Internet

 

 

Militer contre son « clan » à l’ère des réseaux sociaux

 

Cet article est paru dans la revue POINTS CRITIQUES  du mois d’Octobre 2014

« Tout édifice bâti sur l’insensibilité à la souffrance d’autrui est appelé à s’effondrer avec fracas. Attention à vous : vous dansez sur un toit reposant sur des piliers qui chancellent » Avraham Burg*

Facebook l’UPJB et moi

http://noudnik.files.wordpress.com/2014/09/communiquc3a9_upjb_juillet_2014.png?w=292&h=300Mon terrain de prédilection pour suivre l’actualité est sans aucun doute internet (quotidiens en ligne, vidéo, blogs spécialisés etc.) et les réseaux sociaux. L’intérêt principal de Facebook est d’accéder à l’actualité mais surtout à son interprétation par son réseau d’amis virtuels. Ma présence accrue sur ce média s’explique également par mon activité de community manager  sur la page Facebook de l’Union des Progressistes Juifs de Belgique.

Cet été, j’ai donc suivi de près l’actualité du Moyen-Orient et relayé le point de vue et les actions de l’UPJB sur ce média social. La guerre et son corollaire de propagande ne sont pas propices au débat d’idées et je commence à me familiariser avec les réactions que peuvent susciter les publications de l’UPJB sur les réseaux sociaux mais j’étais encore loin d’imaginer que cela pouvait donner lieu à autant de haine.

Vers le 10 juillet, suite à la publication d’un communiqué et de l’appel à manifester pour soutenir les victimes palestiniennes aux côtés d’une cinquantaine d’associations de gauche, de nombreuses personnes ont salué la présence annoncée d’une association juive au rassemblement de solidarité : « Vous êtes une voix de paix et de solidarité dans ce tsunami de haine aveugle! », « Merci de prendre position, vous faites partie des Justes »...

A côté de ces nombreuses marques de soutien, la page Facebook de l’UPJB fut inondée de commentaires injurieux, parfois d’une violence extrême. Malgré tout l’intérêt que je porte à ce média, en général, je m’abstiens de participer aux échanges dans les fils de discussions. Je privilégie d’autres lieux pour débattre que cet espace virtuel étriqué source de tant de malentendus, trop souvent utilisé comme faire-valoir et où l’on peut interagir sous couvert d’un pseudonyme. Et puis, c’est terriblement chronophage.

Lire la suite sur son blog

Partager cet article

Commenter cet article