Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Mort de Clément Méric: l'interdiction des groupes fascistes suffit-elle? (Marine Turchi)

10 Juin 2013 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Extrême-droite

« Monsieur Ayrault n'a qu'à consulter la DCRI pour voir que les JNR n'existent pas. » Ce samedi, en tête du cortège organisé par l'Action antifasciste Paris-banlieue en hommage à Clément Méric, Mohamed, l'un de ses membres, ne décolère pas. Pour lui, la décision du gouvernement d'engager le processus de dissolution des Jeunesses nationalistes Révolutionnaires (JNR), annoncée samedi matin par un communiqué de Jean-Marc Ayrault, n'a « aucun intérêt ».

D'abord, explique le militant à Mediapart, parce que « les JNR ne sont que la garde rapprochée de Serge Ayoub », et que « d'autres mouvements violents continuent d'exister, notamment Troisième Voie, des lieux fascistes continuent leurs activités, comme le Local (bar associatif de Serge Ayoub – ndlr), en plein Paris ». Ensuite, parce que selon lui, « on fait une erreur stratégique en considérant qu'on va stopper l'extrême droite par cette dissolution. Unité radicale a été dissoute (après l'attentat raté de Maxime Brunerie contre Chirac, en 2002 – ndlr), et rien n'a changé ! Le problème, c'est la pénétration des idées d'extrême droite en dehors de son ghetto ».

Lire la suite sur Mediapart

 

 

Lire une histoire des JNR sur REFLEXes

 

Partager cet article

Commenter cet article