Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples MRAP, comité de NICE-GRASSE

16 Avril 2012 , Rédigé par MRAP Nice-Grasse Publié dans #Palestine Solidarité en France, #MRAP expressions plurielles

Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples, comité de NICE-GRASSE, 
c/o Centre LGBT, 123 rue de Roquebillière, 06300 NICE. mrap.nice@laposte.net
COMMUNIQUE:

 

Ce Dimanche 15 Avril, une quinzaine de voyageurs à destination de la Palestine, via Tel-Aviv, ont été empêchés d'embarquer à l'aéroport de NICE.
Bien qu'un visa ne soit pas requis pour aller en Israël, bien que ces voyageurs soient munis d'un billet aller-retour, d'argent liquide et de passeports en règle, les agents d'AIR FRANCE leur ont notifié leur refus d'embarquement "à la demande du gouvernement israëlien qui leur a remis une liste de personnes indésirables."
Ces Voyageurs de la Paix entendaient se rendre, à l'invitation de l'association palestinienne EJE (Les Enfants, le Jeu et l'Education), au lancement du chantier de construction d'une école internationale. Leurs seules armes: des jeux de société destinés aux enfants d'EJE !
 
Le MRAP, qui oeuvre pour une paix juste et durable entre palestiniens et israëliens, notamment en soutenant des projets éducatifs, proteste énergiquement contre cette violation du droit à circuler librement, inscrite à l'article 13 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme:
1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un Etat.
2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays.
Une fois encore, le gouvernement d'Israël affiche son mépris des traités internationaux, comme des Résolutions de l'ONU, avec l'aide active du gouvernement français qui accorde le concours de la police nationale.
On ne peut qu'être scandalisé que la police française prète son concours à la discrimination de passagers sur la base de "listes noires" remises par une autorité étrangère et établies en contravention avec nos lois, qui protègent les citoyens du fichage politique, religieux ou philosophique.
 
Pour que de telles mesures illégales aient été prises, tant en France qu'à TEL-AVIV où d'autres passagers ont été arrêtés "préventivement", il faut vraiment que les forces israëliennes occupant le territoire palestinien aient des choses à cacher aux regards des citoyens de pays démocratiques...
Avec l'aide nos amis défenseurs des droits humains, palestiniens comme israëliens, nous continuerons à les révéler et à agir pour la paix !
 
Nice, le 15/04/12.

Partager cet article

Commenter cet article