Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

MRAP / Gens du voyage : Triste feuilleton à Castres

28 Octobre 2011 , Rédigé par MRAP Castres Publié dans #Initiatives locales, #Tsiganes et voyageurs, #MRAP expressions plurielles

Après un mois d’août 2011 très difficile pour toute la communauté des habitants de l’aire de la Vivarié, 3 familles sont interdites de séjour dans cette aire lors de sa réouverture le 23 août…pourquoi ???

Voici les réponses de Monsieur Bugis :

1) Refus d’emplacement : sans donner de motif (la loi n°78-753 du 17.7.1978 du code de justice administrative exige que toute décision administrative de rejet soit motivée )

2) Motif donné à Fr3 :fluides impayés, mauvaise ambiance.

3) Motif donné à la presse (la Dépêche du 14 septembre ) :les placemesnts des gens du voyage sédentaires ne sont pas de la compétence du maire.

4) Motif donné au Conseil municipal du 21 septembre:la demande d’emplacement aurait été faite alors que l’aire était déjà pleine (Madame la Préfète dans sa réponse au MRAP national écrit que les familles précédemment dans l’aire sont prioritaires pour avoir un emplacement.)

Où est la vérité ?

Quelle est votre vérité Monsieur Bugis ?

Dans tout ce drame humain vécu par ces familles castraises, où est la fraternité, où est l’humanité ? Laisser sur le bord de la route une jeune maman et son bébé, un grand-père cardiaque, diabétique qui a besoin d’appareils électriques pour sa santé et qui n’a plus de courant, refuser à de jeunes enfants scolarisés de monter dans le mini bus de ramassage scolaire dont ils ont l’habitude alors qu’ils se présentent de bonne foi pour aller à l’école…et entendre au conseil municipal que ces enfants refusent d’aller à l’école !!!

Le MRAP remercie les autorités, les élus, les nombreux militants ainsi que les simples citoyens qui, émus et scandalisés par cette situation, ont apporté leur soutien. Les interventions des élus et des autorités n’ont cependant pas permis que Monsieur Bugis revienne sur sa position au risque d’aggraver ce conflit.

Durant toute cette période si difficile,le MRAP a accompagné ces 3 familles castraises, alertant toutes les autorités compétentes et étant présent auprès de ces habitants de Castres fortement attachés à leur ville où ils résident pour certains depuis plusieurs générations.

Le MRAP luttera toujours contre toutes les discriminations ; il demande à tous les citoyens d’être vigilants , d’être attentifs à tout ce qui pourrait aller à l’encontre de nos valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité. Le MRAP dénoncera toujours toute forme de racisme et restera fidèle à ses valeurs et à sa volonté d’amitié entre les peuples.

Dernier épisode…à ce jour … : les 3 familles sont entrées en bordure de l’aire de La Vivarié ; le grand-père est sur un fauteuil roulant, les enfants ne sont toujours pas autorisés à monter dans le mini bus de ramassage

scolaire .

 

SOURCE


Partager cet article

Commenter cet article