Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Najat Vallaud-Belkacem autorise le voile aux accompagnatrices scolaires : un bon début

30 Octobre 2014 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Islamophobie

La ministre de l’éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem s’adressant à l’Observatoire de la laïcité le 21 octobre a présenté sa conception de la laïcité.

 

Concernant le port du voile par les mères accompagnatrices de sortie scolaire, elle a proposé de s’éloigner de la circulaire Chatel que son prédécesseur Vincent Peillon avait confirmée. "Le Conseil d’État a rappelé que les usagers du service public et les tiers à ce service ne sont pas soumis en tant que tels à l’exigence de neutralité" indiquait un communiqué ministériel en décembre 2013.

 

En accord avec le Conseil d'État

 

"Le milieu scolaire est un cadre qui doit être particulièrement préservé. Ainsi s’agissant des parents d’élèves qui participent à des déplacements ou des activités scolaires, ils doivent faire preuve de neutralité dans l’expression de leurs convictions, notamment religieuses. C’est ce qu’indique la circulaire du 27 mars 2012 dont l’application est mise en œuvre sur le terrain avec intelligence, en privilégiant toujours d’abord la voie du dialogue. Cette circulaire reste donc valable."

 

Najat Vallaud-Belkacem indique que sa position est conforme à celle du Conseil d’État :

 

"'Les parents accompagnant des sorties scolaires ne sont pas soumis à la neutralité religieuse.' Ils ne peuvent être considérés comme des agents auxiliaires du service public et soumis aux règles du service public. (...) Le principe c’est que dès lors que les mamans (les parents) ne sont pas soumises à la neutralité religieuse, comme l’indique le Conseil d’Etat, l’acceptation de leur présence aux sorties scolaires doit être la règle et le refus, l’exception."

 

La question est loin d’être anecdotique.

 

Une bonne réponse à une mauvaise question

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article