Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Ne pas hypothéquer l'avenir (Mouloud Aounit)

3 Décembre 2010 , Rédigé par Repères antiracistes Publié dans #MRAP, #Mouloud Aounit

Éditorial de Différences 4ème trimestre 2010
Ne pas hypothéquer l'avenir (Mouloud Aounit)
 

mouloudaounitA plusieurs reprises, les militants du MRAP m'ont renouvelé leur confiance pour assurer la responsabilité du mouvement et le représenter, ce qui continue à être pour moi un honneur et une immense fierté. Ma disponibilité et ma vigilance furent de tous les instants ce qui a permis de donner au MRAP visibilité et lisibilité :

Visibilité car nous ne pouvons pas nous contenter de nous adresser aux seules personnes qui nous connaissent et sont convaincues de la justesse de nos combats.

Lisibilité car il faut montrer la cohérence entre nos combats contre le racisme sous toutes ses formes et ceux pour l'amitié entre les peuples.

Nous avons connu des échecs et des succès. Nous devons analyser les premiers, en déterminer les causes, externes et internes, afin de progresser. Nous devons être conscients des seconds, ne pas renoncer en chemin. Je donnerai deux exemples :

- Avec certes du retard par rapport à d'autres pays, la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) se développe en France. Cette mobilisation de la société civile pour soutenir le peuple palestinien est aussi un signal adressé au gouvernement français pour qu'il modifie sa politique à l'égard d'Israël. Nous ne devons pas relâcher la pression.

- En 2003, nous avons été parmi les premiers à analyser cette nouvelle forme de racisme qu'est l'islamophobie, pour mieux la dénoncer. Aujourd'hui, ce concept est accepté par presque tous, pour s'en réclamer ou pour le dénoncer comme la colonne vertébrale de la nouvelle extrême-droite européenne.

Celles et ceux qui vont avoir la responsabilité du mouvement devront agir en s'inspirant de ces principes :

- Mieux nous connaître, connaître nos points forts et nos points faibles, adapter notre mode de fonctionnement à nos forces

- Ne pas brader nos acquis

- Redevenir une force d'analyse et de propositions, et pas seulement de réactions ponctuelles

- Mieux montrer notre spécificité, ce que nous apportons en plus de nos partenaires, en développant des campagnes qui nous soient propres et permettent un rassemblement autour du MRAP

- Etre capable d'accueillir des jeunes, avec leurs façons d'être, leurs suggestions, leurs critiques, les écouter et les respecter et faire vivre la diversité à l'intérieur comme à l'extérieur.

- Savoir identifier les nouveaux défis de notre époque, développer de nouvelles analyses, employer de nouvelles méthodes.

- Enraciner notre mouvement et accroître sa présence dans les médias, réagir à leur rythme et non pas au nôtre, sans oublier les nouvelles technologies de l'information et de la communication, où l'extrême-droite a pris plusieurs longueurs d'avance.

Enfin, ne pas se retrancher derrière l'impossible : le MRAP n'a-t-il pas obtenu la condamnation du ministre Hortefeux pour ses propos ...

Le MRAP est né dans la lutte contre l'antisémitisme et le nazisme. Au racisme primaire et bestial du nazisme, qualifié « d'antisémitisme de peau », les « antisémites d'État » français prétendaient à la cohérence intellectuelle, à la défense de la patrie et de la civilisation. Aujourd'hui, l'islamophobie, qu'elle soit d'État, médiatique, d'extrême-droite, de droite, voire à prétexte laïque et progressiste, s'est ajoutée à l'antisémitisme, en reprenant les mêmes schémas intellectuels. C'est notre devoir collectif de le savoir, de le dénoncer et de le combattre, en France comme partout dans le monde.

Tous les militants, sympathisants, tous nos partenaires doivent être convaincus que je reste bien sûr disponible pour contribuer à la définition et à la défense des orientations du mouvement, des priorités dans notre combat, à l'amélioration du fonctionnement, condition nécessaire à la réussite de notre action.

Pour terminer, je présente à toutes et tous mes meilleurs vœux pour la nouvelle année.

Partager cet article

Commenter cet article