Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Non-coupables (Les Indivisibles)

1 Février 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Racisme

indiv.pngLes Indivisibles ont été créés en 2006 pour lutter contre la banalisation du racisme ordinaire. L’humour est au cœur de nos interventions. Mais aujourd’hui, nous faisons une exception.

Nous n’avons pas le cœur à rire, car nous sommes en deuil depuis ce tragique mercredi 7 janvier 2015. Nos pensées vont aux victimes des attentats du 7 au 9 janvier : l’équipe de Charlie Hebdo, les invités de la rédaction, les agents de nettoyage, les policiers, l’agent de la voirie, sans oublier les victimes de la prise d’otages antisémite de l’Hyper Cacher.

Nous n’avons pas le cœur à rire, car nous sommes profondément inquiets des risques de division au sein de notre pays au lendemain de ces drames.

Nous n’avons pas le cœur à rire, car nous sommes sous le choc des lourdes accusations lancées à notre encontre par Jeannette Bougrab. Sur plusieurs médias (1), elle a déclaré : “Ils sont coupables et je le dis et j’assume mes propos.”

Nous n’osons pas imaginer la douleur qui est la sienne, et nous comprenons son besoin de chercher des responsables à ces crimes de haine. C’est humain. Mais est-ce raisonnable de déclarer coupable d’assassinats terroristes une cérémonie humoristique qui décerne comme trophées des bananes dorées ?

Les Y’a Bon Awards sont organisés annuellement depuis 2009 par Les Indivisibles (et non par les Indigènes de la République comme l’a déclaré Jeannette Bougrab sur BFM). Si Jeannette Bougrab a bien été nominée, Charlie Hebdo ne l’a jamais été (2), contrairement à ce qu’elle a affirmé au Grand Journal, sur BFM TV et sur TF1. Comme Charlie Hebdo, nous avons choisi l’humour pour défendre nos idées. Nous remettons des bananes dorées à des personnalités pour leurs propos jugés racistes par un jury composé de leurs pairs.

Consciemment ou non, nous sommes tous susceptibles d’exprimer de tels préjugés. Toutefois tout propos raciste tenu par des leaders d’opinion, de par leur écho médiatique et leur influence, se révèle bien plus dévastateur. Ainsi les Y’a Bon Awards mettent les médias et personnalités publiques face à leur responsabilité dans la banalisation du racisme.

Répétons-le, nous ne jugeons pas des personnes, mais nous relevons et critiquons des propos qui alimentent le racisme ordinaire. C’est par ce rôle d’alerte et non de censeur, que nous, Les Indivisibles, exerçons notre liberté d’expression.

Vu le contexte de méfiance, nous désigner comme coupables n’est pas seulement faux ou absurde. C’est surtout dangereux. Nous avons déjà reçu des e-mails d’insultes parfois virulents… Sans imaginer le pire, les accusations de Jeannette Bougrab mettent d’ores et déjà en péril notre liberté d’expression, ainsi que celle de tous les indignés contre la banalisation du racisme islamophobe, antisémite, négrophobe, rromophobe, dans notre société.

Nous n’avons pas le cœur à rire, car c’est cette même liberté d’expression, que nous chérissons tant, que des criminels de la haine ont voulu éteindre en assassinant l’équipe de Charlie Hebdo. Alors, laissez-nous en tant que citoyens nous exprimer sur ce qui nous indigne et à vous, politiques et journalistes, de vous montrer responsables dans vos propos.

Les Indivisibles

(1) Sur BFM le 08/01/15, à la 11e minute :

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/attentat-contre-charlie-hebdo-mon-compagnon-est-mort-assassine-parce-qu-il-dessinait-dans-un-journal-jeannette-bougrab-0801-383736.html

Sur Canal + le 09/01/15 à la 6e minute :

http://www.canalplus.fr/c-divertissement/c-le-grand-journal/pid5411-le-grand-journal.html?vid=1195074

Sur TF1 le 08/01/15 :
http://www.wat.tv/video/jeannette-bougrab-sur-tf1-76gox_2exyh_.html

(2) Les nominés et les lauréats des différentes éditions des Ya Bon Awards sont sur le site des Indivisibles : http://www.lesindivisibles.fr/category/ya-bon-awards-2/

Partager cet article

Commenter cet article