Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Note interne du FN après une exclusion : le parti de Le Pen veut éviter tout dérapage (Nicolas Lebourg)

8 Septembre 2013 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Internet, #Extrême-droite, #Front national

Après l'analyse des faits (un militant FN exclu pour avoir mis en ligne un visuel "anti-sioniste") et un rappel historique sur la stratégie de dédiabolisation du FN, Nicolas Lebourg pose aussi une question qui concerne tous les antiracistes, tous les antifascistes, et pas seulement le PS :


Le FN a saisi la prépondérance médiatique acquise par les réseaux sociaux. À l’ère du buzz en flux constant, il sait que son travail de redéfinition a pour angle mort les "dérapages" faciles à tweeter, partager. Il s’adapte en conséquence par cette reprise en mains.

 

Il s’avère que, cette même semaine, le buzz fut avant tout affaire d’une photographie inadéquate du président de la République. En lisant l’analyse qu’en faisait Bruno Roger-Petit, ce même 4 septembre où Steeve Briois suspendait François Chatelain, on ne pouvait qu'être saisi. Où est l’équivalent socialiste de cette note frontiste ? Où est la politique de communication adaptée aux réseaux, quand les communicants de l’Elysée et du PS s’avéraient incapables d’allumer un contre-feu, un contre-buzz ?

 

Au nom des grands principes, les hommes de gauche peuvent dire sans doute que cela n'est pas à leur niveau éthique. Mais il ne faut alors pas faire de métier politique : comme, précisément, l’écrivait François Duprat : "l'action politique est la tentative acharnée d’occuper sans cesse le maximum de terrain. Le reste n’est que littérature.. Mauvaise de surcroît."

 

La rencontre fortuite de ces deux dysfonctionnements de communication montre que la réaction politique "normale", à savoir la sanction de la faute individuelle et l’exigence de discipline collective, a été le fait du FN. À gauche, on assiste pour l’heure à des attitudes individuelles. "Il n’y a que ceux qui sont dans les batailles qui les gagnent", écrivait Saint-Just. Pour l'instant, la gauche regarde le FN se mettre en ordre de bataille.

Partager cet article

Commenter cet article