Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Notre France (Farouk Mardam-Bey, Edwy Plenel, Elias Sanbar)

3 Novembre 2011 , Rédigé par Repères antiracistes Publié dans #Société française

MARDAM-BEY Farouk, PLENEL Edwy, SANBAR Elias, Notre France, Sindbad, 2011, 329 p. 20 euro


Notre-France_Grand.PNGA travers cette conversation transcrite, les trois auteurs – dont deux ne sont pas français de naissance mais qui se retrouvent avec des papiers d’identité qui leur assignent un pays, la France –, se proposent de définir le rapport que chacun d’eux entretient avec ce pays, son histoire, sa géographie, sa société, sa vie politique, sa culture… Au passage sont ainsi concrètement abordés des problèmes brûlants comme l’immigration et le multiculturalisme, l’intégration et l’assimilation, la laïcité et la citoyenneté… L’idée de la longue conversation transcrite dans ce livre est née au moment où le gouvernement français a lancé le faux débat sur “l’identité nationale”.
Faux débat parce qu’il partait d’une vision crispée de l’identité, qui se prévalait de l’inquiétude, voire parfois de la peur panique, de ce qui pourrait advenir de la France et des Français dans un monde en mouvement qui bouscule les vieux repères comme jamais auparavant. Les trois auteurs, dont deux ne sont pas français de naissance mais qui se retrouvent avec des papiers d’identité qui leur assignent un pays, la France, se proposent de définir le rapport que chacun d’eux entretient avec ce pays, son histoire, sa géographie, sa société, sa vie politique, sa culture… S’estimant passeurs, ils expliquent pourquoi et comment ils sont eux-mêmes passés d’un pays à un autre, d’où ils sont venus, l’idée qu’ils avaient de la France avant de s’y installer, leurs cheminements depuis leur arrivée, les événements et les rencontres qui ont fait d’eux ce qu’ils sont devenus aujourd’hui.
Tout au long de cette conversation, les propos ne sont jamais purement intellectuels mais combinent expérience vécue et réflexion. Au passage sont ainsi concrètement abordés des problèmes brûlants comme l’immigration et le multiculturalisme, l’intégration et l’assimilation, la laïcité et la citoyenneté… Pour terminer sur cette question : comment trouver un imaginaire commun de l’ici et de l’ailleurs, du plus proche et du plus lointain ?  

Partager cet article

Commenter cet article