Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

"On attend le premier mort." (Warda)

28 Juin 2013 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Islamophobie

"Le chef de l’Etat a tenu à assurer la détermination du gouvernement à lutter contre tous les actes racistes, notamment anti-musulmans, qui constituent des atteintes insupportables à l’unité républicaine." C’est par ces mots que lundi, le président de la République a réagi aux récentes agressions qui ont visé deux Françaises voilées à Argenteuil. Et aujourd’hui, alors qu’il recevait les jeunes femmes, le ministre de l’Intérieur a affirmé qu’il n’y avait pas “de deux poids deux mesures entre les actes anti-musulmans et les autres", d’après les propos rapportés par le maire d’Argenteuil, Philippe Doucet.

Un avant et un après Argenteuil

"Un enfant est mort." “Aujourd’hui, en France, l’islamophobie tue." Marwan Muhammad et le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), dont il est le porte-parole, ont fait preuve de moins de retenue que le président Hollande pour évoquer l’attaque de Leïla, 21 ans, le jeudi 13 juin dernier à Argenteuil (Val d’Oise, 95).

"Non, Leïla n’était pas enceinte de quatre mois, elle en était à 6 à 8 semaines d’aménorrhées (environ 1 mois). Non, ce n’est pas la barrette qu’elle portait qui a arraché une mèche de ses cheveux lorsque son voile a été tiré. Non, elle n’a pas parlé de crête rouge. Non, elle ne portait pas de niqab couvrant son visage comme le laissent penser les visuels publiés et enfin non, elle n’a été ni violée, pas plus qu’elle n’a eu la tête rasée et n’a pas hésité à déposer plainte."* Lila Charef, responsable juridique du CCIF, tient à rétablir la vérité et pointer les erreurs relayées par certains médias. Pour elle, les faits sont assez accablants, inutile d’en rajouter.

Lire la suite de l'analyse sur le blog de Warda

Partager cet article

Commenter cet article