Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Deux ouvrages de Saïd Bouamama

29 Janvier 2013 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Quartiers populaires, #"Identité nationale"

Saïd Bouamama est un des intervenants du colloque débat organisé par des militants de différents comités du MRAP le 9 février 2013 à Paris "Sous les masques du racisme anti-blanc"

 


bouamama1.jpg

Les quartiers et milieux populaires font régulièrement la une des médias et sont tout aussi fréquemment au centre du discours gouvernemental. Cette omniprésence se traduit cependant par un vocabulaire à base d’euphémismes : les « cités » et les « banlieues » en lieu et place de « quartiers populaires », les « jeunes », les « bandes », etc. en lieu et place de « noirs » et « arabes ». Depuis plusieurs décennies se construit ainsi une image de nouvelles classes et de nouveaux territoires dangereux. Entre misérabilisme, dramatisation à des fins sécuritaires et explications culturalistes et psychologisantes, ce nouveau discours idéologique masque les processus en œuvre depuis plusieurs décennies dans les classes et les quartiers populaires : paupérisation, précarisation, ghettoïsation et ethnicisation.
Composé d’articles écrits au cours de ces deux dernières décennies, ce livre éclaire la réalité sociale inégalitaire que tente de masquer le discours idéologique dominant, tente d’en décrire les mécanismes et les enjeux et d’en déconstruire les logiques. Les quartiers et milieux populaires sont loin d’être des territoires de « nouveaux barbares » d’une part et des désert politiques d’autre part. Ils sont le reflet d’une inégalité sociale croissante et d’une tentative d’y répondre par l’action militante.
Au moment où nous sommes plongés dans une nouvelle crise économique qui ne peut qu’accroître les inégalités, cet ouvrage nous montre les ruptures nécessaires pour comprendre la réalité et pour pouvoir la transformer

 

de Saïd BOUAMAMA

ISBN : 978-2-84924-129-5

14 x 21 cm

202 pages

22,00 €

 

Notice d'éditeur


La manipulation de l'identité nationale  Du bouc émissaire à l'ennemi de l'intérieur

 

bouamama2.jpgDepuis plusieurs décennies, une offensive idéologique sans précédent se déploie à l'encontre des populations issues de l'immigration postcoloniale. La création d'un ministère de l'identité nationale et de l'immigration n'est que le résultat des attaques antérieures qui ont préparé le terrain : réinjection des liens du sang comme fondement de la nationalité, débat sur la laïcité et vote d'une loi d'interdiction du « foulard à l'école », affaire dite « des sifflets au stade de France », etc. Petit à petit se met ainsi en place une formidable régression historique : le retour à une conception essentialiste, ethnique, sanguine de la Nation. Une telle conception conduit inéluctablement à une logique de traque d'un « ennemi de l'intérieur » qui ressemble étrangement à la logique pétainiste dont nous connaissons les conséquences sociales.
Les articles réunis dans ce livre ont été écrits au cours de ces deux dernières décennies. Ils ont été pour certains d'entre eux des réactions à l'actualité et pour d'autres des analyses tentant de prendre du recul sur ces attaques constantes à l'encontre des populations immigrées et de leurs enfants. Ils ont comme point commun d'insister sur la véritable question identitaire qui se pose à la société française qui n'est, bien entendu, pas celle de l'identité nationale mais plutôt celle de la déstabilisation des identités populaires du fait des politiques ultralibérales mises en œuvres depuis près de quatre décennies.

 

ISBN : 978-2-84924-239-1

14 x 21 cm

166 pages

16,00 €

Notice d'éditeur

Partager cet article

Commenter cet article