Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Paroles de Palestine 1999 : L'université de Bir Zeit

26 Janvier 2011 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine

Présentation générale du dossier

Albert Aghazarian, professeur d'histoire Responsable des relations extérieurs de l'université

aghazarian.jpgDu collège mixte créé en 1924 dans le village qui a donné son nom à l'université « l'esprit de Bir Zeit » qui se caractérise par la volonté d'instaurer une ambiance ouverte, ne s'est jamais démenti. C'est en 1972 que Bir Zeit (4800 étudiants) est devenue la première université en Palestine. Actuellement, il y en a huit. Elle comprend cinq facultés principales et un centre de droit.

Cette université se distingue par son engagement auprès de la communauté palestinienne, cela se concrétise au travers des heures de travail communautaire demandées à chaque étudiant. De l' aide au ramassage des olives (plus de 1 000 étudiants dans les champs) à celle apportée aux activités administratives ou officielles de l'université, de la prise en charge d'étudiants handicapés au nettoyage du campus, le choix est très souple mais aucun étudiant ne peut finir ses études sans avoir donné ses heures.

Entre 1980 et 1992, Bir Zeit a connu dix-sept fermetures, ordonnées par les autorités militaires israéliennes, la plus longue durant l'Intifada, de janvier 1988 à mai 1992. C'est alors qu'ont été organisées ce que l'armée israélienne a appelé les « cellules d'éducation clandestines » fonctionnant dans les jardins, les cafés, des appartements loués ...A la suite de cela, les Israéliens ont compris que leur obstination devenait contre-productive et ils ont mis fin à la fermeture.

bir-zeitUniversité ni gouvernementale ni privée dans le sens strict du terme, Bir Zeit fonctionne comme un service public, même si son comité de direction reste autonome. L'esprit de Bir Zeit, c'est d'être au service de la société palestinienne. Son « media training » est ouvert à tous, tant à l'Autorité qu'à l'opposition .L'université gère également le programme d'alphabétisation dont la coordination est faite à Bir Zeit et propose des cours de formation continue. Le centre d'étude de l'environnement quant à lui se charge de la formation des fermiers, des analyses officielles de la qualité de l'eau... Nous pensons donc qu'il y a une obligation de l'État à nous soutenir (sur le modèle des relations qu'entretient par exemple, la BBC avec le gouvernement britannique).

bir-zeit-campus.jpgAvant 1990 et la guerre du Golfe, l'OLP étant une organisation formellement illégale, le financement de Bir Zeit provenait des pays arabes à travers l'Organisation des universités arabes. Après le processus de Madrid, l'Europe a soutenu les universités pour une période transitoire de trois ans, portée ensuite à cinq, puis les financements ont cessé. L'université se trouve donc dans une situation financière grave. L'aide internationale, qui s'était surtout orientée vers la construction de bâtiments, se refuse à prendre en charge les frais de fonctionnement. En attendant, les frais d'inscription augmentent : 45 % cette année. Et les étudiants venant de Gaza n'obtiennent que très difficilement les permis de circulation toujours délivrés par les autorités israéliennes.

http://www.birzeit.edu/

Partager cet article

Commenter cet article