Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Plaidoyer pour les enfants de Cisjordanie

17 Avril 2014 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine Colonisation occupation

plate-forme palestine

A l'occasion de la journée internationale de solidarité avec les prisonniers palestiniens, ce jeudi 17 avril, la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine rappelle, avec ses partenaires palestiniens et israéliens Al-Haq, Public Committee Against Torture in Israel et Addameer, le sort des 600 à 700 mineurs de moins de 17 ans arrêtés chaque année en Cisjordanie par l'armée israélienne, en violation des conventions internationales.


 

Une arrestation tout à fait ordinaire en Palestine occupée

Hendi S., jeune Palestinien de 17 ans résidant en Cisjordanie, a été arrêté à son domicile dans la nuit du 19 septembre 2013 par des soldats israéliens, qui le soupçonnaient d’avoir jeté des pierres. Ils lui ont bandé les yeux et l’ont menotté avec un lien en plastique très serré, lui entaillant la chair. Puis ils l’ont fait sortir de la maison et lui ont frappé la tête contre un mur, avant de l’embarquer dans leur véhicule. Arrivé au poste de police de la colonie d’Ariel, il a de nouveau été frappé et brûlé avec une cigarette, puis soumis à un interrogatoire pour qu’il avoue. Après une nuit passée au poste sans boire, sans manger et sans accès aux toilettes, il a été transféré à la prison de Megiddo, puis libéré deux semaines plus tard.

Son témoignage a été recueilli peu après par l’association Defence for Children International-Palestine (DCI-Palestine) qui a porté plainte auprès de la justice militaire israélienne en décembre 2013. Fait assez rare pour être mentionné, le procureur militaire a accepté d’ouvrir une enquête. Le jeune garçon a été convoqué pour audition mais comme le procureur avait interdit la présence à ses côtés d’un avocat ou d’un parent, il n’a pas osé se rendre à la convocation. 

Ce récit est choquant à bien des égards : le jeune âge du prévenu, la brutalité de l’arrestation, la violence de l’interrogatoire, l’injustice. Mais ce qui choque par-dessus tout, c’est la banalité de l’histoire, comme l’a encore rappelé le 14 juin 2013 le Comité sur les droits de l'enfant de l'ONU (voir le rapport en pdf). Chaque année, entre 600 et 700 mineurs âgés de moins de 17 ans sont ainsi arrêtés en Cisjordanie, selon les mêmes méthodes. Bien que la loi applicable en Cisjordanie prohibe l’arrestation et la poursuite judiciaire d’enfants de moins de 12 ans, 1% des mineurs interpellés rentrent dans cette catégorie, et l’on a même vu des arrestations d’enfants de 5 ans (en vidéo, B’tselem, 2013).

Des enfants traités comme des adultes

Lire la suite sur Mediapartplate-forme palestine

Partager cet article

Commenter cet article