Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Polémique autour de l’exposition d’une photographe palestinienne à Paris (Assawra)

13 Juin 2013 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine

http://www.assawra.info/IMG/arton3604.jpgUne exposition à Paris sur le travail de la photographe palestinienne Ahlam Shibli montrant notamment la façon dont les familles d’auteurs d’attentats-suicide en Israël entretiennent la mémoire de leurs disparus suscite de vives protestations de la part d’associations juives.
Intitulée "Foyer fantôme", cette rétrospective organisée par le Jeu de Paume depuis le 28 mai comprend notamment une série récente intitulée "Death" qui "montre les efforts de la société palestinienne pour préserver la présence de ceux qui ont perdu la vie en combattant l’attaquant", selon le dossier de presse de l’institution culturelle.
Cette série de 68 photographies prises en Palestine en 2011 et 2012 a été conçue spécialement pour l’occasion, précise le dossier. L’exposition se tient jusqu’au 1er septembre. Un livre coédité par le Jeu de Paume l’accompagne.
Née dans un village de Galilée en 1970, Ahlam Shibli a réalisé cette série notamment dans l’enclave de Naplouse et de sa région. Elle a travaillé sur la représentation de Palestiniens "absents", soit parce qu’ils ont été tués par l’armée israélienne, soit parce qu’ils ont commis des attentats-suicide, soit parce qu’ils sont en prison.
Ahlam Shibli a photographié ainsi le salon d’une famille habitant dans un camp de réfugiés. Une grande toile représentant le fils, membre des brigades al-Aqsa et mort "en martyr" selon la légende rédigée par l’artiste, emplit la pièce sous le regard des enfants de ce combattant et de sa mère.

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article