Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Présentée comme un problème, l’islamophobie illustre la complexité de notre rapport au fait religieux (Marwan Mohammed)

26 Avril 2013 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Islamophobie

humanite2010 logoDepuis une décennie, le terme d’islamophobie fait l’objet d’une campagne de disqualification dans l’espace public, visant à le faire disparaître du vocabulaire courant, politique et même antiraciste. Ce refus repose essentiellement sur quatre arguments d’ordres sémantique et politique. Le premier est avancé par des personnalités médiatiques pour qui cette notion fut inventée par des mollahs iraniens afin d’interdire tout blasphème. Or, le terme d’islamophobie n’a pas d’équivalent en persan, et on doit son invention, en 1910, à des orientalistes français spécialistes de l’islam ouest-africain.

Le deuxième argument concerne le suffixe « phobie », dont l’usage reviendrait à faire de l’islamophobie une peur irraisonnée, évacuant ainsi les dimensions de l’aversion, de la haine, du racisme, pour s’en tenir à l’expression d’un pathos. Or, si l’on considère que la racine « phobos » est inappropriée pour désigner l’intolérance ou le racisme, alors ne doit-on pas aussi se débarrasser de termes tels que « xénophobie », « négrophobie » et « homophobie », et ainsi nier les phénomènes qu’ils désignent ?

Lire la suite de la tribune publiée dans L'Humanité

Partager cet article

Commenter cet article