Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Procès de Tours : solidarité avec les sans-papiers

7 Avril 2011 , Rédigé par MRAP pluriel Publié dans #Étrangers et immigrés

 

Audience correctionnelle de Tours du 5 avril 2011

Déclaration commune des 4 prévenu-e-s

 

C’est une ruse bien connue des institutions judiciaires des Etats qui se disent « Etats de Droit » que de faire passer les actes militants, et les critiques politiques du pouvoir qu’ils portent, pour des délits de droit commun. C’est à faire tomber ce masque que nous allons nous attacher, nous les 4 prévenu-e-s, tout au long de ce procès.

 

Sous couvert d’un procès en diffamation, on cherche à interdire aux militants solidaires des sans-papiers, à la fois d’alerter l’opinion sur la véritable chasse à l’homme que subissent les étrangers, et de lui rappeler  qu’elle fait écho à la persécution des « indésirables » pendant l’occupation.

 

Jamais on ne nous fera renoncer à dénoncer sans relâche, non seulement les dérives auxquelles donnent  lieu les expulsions massives, mais leur principe même. Jamais on ne nous fera renoncer, pour dénoncer l’inacceptable d’aujourd’hui, à rappeler ce qui fut inacceptable hier !

 

Tours le 5 avril 2011

Jean-Christophe Berrier

Muriel El Kolli

Abd-El-Kader Aït-Mohamed

Chantal Beauchamp

 

 

Intervention finale de Chantal Beauchamp

Je comparais devant ce tribunal parce que l'organisation dont je fais partie, le Réseau Education Sans Frontières d'Indre-et-Loire, a signé un texte pour alerter l'opinion, et en premier lieu les enseignants, sur le danger auquel sont exposés certains des enfants dont ils ont la charge, les enfants de parents « sans papiers ».

Derrière le repérage, et éventuellement l'expulsion de ces familles, se profile un autre danger, celui de faire servir l'école à d'autres fins que l'instruction et l'éducation des enfants. L'éducation en laquelle nous croyons est l'éducation à un monde sans frontières, un monde où chaque enfant puisse se construire au regard d'un impératif exigeant, son appartenance au genre humain. Un monde où les différences puissent être occasion d'échanges, et non facteurs d'exclusion et de rejet.

Ceux qui font vivre cette école-là sont particulièrement sensibles au respect de ces valeurs. Et quand on touche à ces valeurs, ils tentent alors de résister. C'est ce qui unit les membres du Réseau Education Sans Frontières, idéal que je partage absolument.

 

Chantal BEAUCHAMP
prévenue au procès des 4 de Tours

5 avril 2011.

 

Partager cet article

Commenter cet article