Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Réaction de l’ACAT à la mort du général Paul Aussaresses

4 Décembre 2013 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Colonisation, #Algérie (1830-1962)

acat.gifLe général  Aussaresses, qui avait été condamné en 2004 pour apologie de la torture lors d’un procès dans lequel l’ACAT s’était portée partie civile, est mort à l’âge de 95 ans. L’ACAT rappelle qu’il avait justifié l’utilisation de la torture jusqu’au bout.

 

Selon Jean-Etienne de Linares, délégué général de l’ACAT :

 

« Durant sa carrière, Paul Aussaresses a pratiqué la torture, mais l’a aussi enseignée dans le cadre de programmes clandestins avec des dictatures d’Amérique latine dans les années 60 et 70 [1]. Il a justifié jusqu’au bout le recours à  la torture et aux exécutions sommaires à des fins de lutte antiterroriste, alors que ces actes sont clairement des crimes de guerre. »

 

« Le général Aussarresses a incarné la fausse idée que la torture est un moyen légitime et efficace pour lutter contre le terrorisme. La torture est non seulement immorale mais aussi inadaptée, et ne conduit qu’à créer une spirale de la violence. Contrairement à ce qu’affirmait Paul Aussaresses, le recours à la torture pour des motifs sécuritaires n’est qu’un prétexte utilisé pour justifier la réalité tortionnaire, et non une réponse efficace au terrorisme. »

 

Contact presse :

 

Pierre Motin, 01 40 40 99 69 / 06 12 12 63 94 pierre.motin@acatfrance.fr

 

Note aux rédactions :

 

[1] Le général Aussaresses a fait partie des militaires français chargés de former leurs homologues argentins ou brésiliens aux techniques antisubversives et en particulier à la torture. Ce sont ces mêmes principes qui ont servi de justification à l’emploi de la torture à Guantanamo

 

ACAT : Action des chrétiens pour l'abolition de la torture

Partager cet article

Commenter cet article