Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Robert Ménard rattrapé par son entourage radical (Droites extrêmes)

25 Mai 2014 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Extrême-droite

droitesextremesLouis Aliot a mis les choses au clair avec Robert Ménard, le maire de Béziers (Hérault), élu avec le soutien du Front national, mais qui a pris ses distances. "Il y a peut-être une certaine contradiction en disant “Je ne suis pas Front national” comme s'il avait en face de lui un épouvantail, tout en prenant à son cabinet des gens qui sont beaucoup plus radicaux que ne le sera jamais le Front national", a déclaré le vice-président du FN sur France culture, mercredi 7 mai.

"On l'a soutenu lors des élections municipales pour lui rendre la pareille après ce qu'il avait fait pendant la présidentielle, avec son livre Vive Le Pen !", explique M. Aliot au Monde. "Il fait ce qu'il veut. Mais il a plutôt intérêt à agir avec le FN à Béziers. On va recréer une section dynamique, le Front va grandir. Et il l'aura dans les pattes s'il continue à nous dénigrer de la sorte", avertit encore Louis Aliot qui tiendra justement un meeting dans la ville, avec Marine Le Pen, vendredi 9 mai, histoire de se rappeler au bon souvenir de M. Ménard. Ce dernier n'a pas prévu d'y assister.

Eminence grise

Louis Aliot reproche à Robert Ménard de travailler de manière étroite avec Christophe Pacotte, un cadre du Bloc identitaire, mais surtout avec André-Yves Beck. "M. Beck a été un adversaire acharné du Front national et de Jean-Marie Le Pen depuis toujours, nous ne partageons pas les valeurs de son combat", a jugé la tête de liste FN dans la circonscription Sud-Ouest.

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article