Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Roms : “Manuel Valls réhabilite un racisme à l’ancienne” (Michel Feher)

26 Septembre 2013 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Roms migrants, #Étrangers et immigrés, #"Gauche" décomplexée

Sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, le philosophe Michel Feher fut à la pointe du combat contre sa politique d’immigration. Après les propos du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, sur le caractère inassimilable des populations Roms, le président de l’association “Cette France-là” repart au combat. Entretien.

 

Comment réagissez-vous aux propos du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, qui nie la volonté d’intégration d’une majorité de “Roms” et qui parlent d’une “différence de mode de vie”

Michel Feher - Les Roms présents sur le territoire français sont, dans leur grande majorité, des ressortissants de pays membres de l’UE. Par conséquent, il ne sont pas expulsables comme le sont les étrangers non-européens que l’administration française juge indésirables. Pour résoudre ce problème, Manuel Valls s’emploie donc à montrer que, même s’ils sont Européens de par leur nationalité, les Roms n’en sont pas moins une “race” à part : ils ont, dit-il, un mode de vie totalement différent du notre, qui rend leur intégration impossible. Bref, les ressorts habituels de la xénophobie “républicaine” ne s’appliquant pas, on réhabilite un racisme à l’ancienne, celui-là même que la construction de l’Europe se devait de conjurer à jamais. Fort heureusement, Manuel Valls et son président militent en même temps pour que le mot race disparaisse de la constitution. Effacer le nom pour mieux faire réapparaître l’innommable.

Lire la suite sur Les Inrocks

 

 

Partager cet article

Commenter cet article