Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Roms: Valls persiste, les associations se trouvent en porte-à-faux (Caroline Fouteau)

12 Septembre 2012 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Roms migrants, #Étrangers et immigrés, #"Gauche" décomplexée

Article paru sur Mediapart et repris sur le blog de la section LDH de Chancelade Isle Beauronne en Périgord

 

Extrait :

 

Au sein du comité-pilote de Romeurope, qui regroupe des associations aussi diverses que la LDH, Médecins du monde, le Mrap, Rencontres tsiganes et l’Association pour l’accueil des voyageurs, et dont l’expertise est largement reconnue, des clivages inédits se font jour. Le dernier texte rendu public, une lettre ouverte envoyée au premier ministre et cosignée avec la Fnars et la Fondation Abbé Pierre, est jugé tardif et insuffisamment offensif par de nombreux militants et structures de terrain.

Pour Serge Guichard, coordinateur de l’Association de solidarité en Essonne aux familles roumaines roms (ASEFRR), membre de Romeurope, « il faut passer à la vitesse supérieure ». Il a les yeux rivés sur les expulsions quasi quotidiennes dans son département, et, selon lui, les engagements ne suffisent plus : « Les militants qui ont les mains dans le cambouis sont désemparés. Ils n’en peuvent plus comme dans le Val-de-Marne, à Lille, à Lyon ou à Marseille. Nous aussi, nous sommes ouverts au dialogue. Mais au fur et à mesure que les jours passent nous observons la poursuite de la politique de Sarkozy. Les solutions de relogement se résument à quelques jours d’hôtel, c’est insupportable. »

La comparaison avec le quinquennat précédent lui semble justifiée : « Quand le président de la République parle des Roms en même temps que de l’insécurité, oui, cela me choque, quand Manuel Valls reprend la phrase de Michel Rocard comme si la France devait faire face à une vague incontrôlée d’immigration, cela me choque aussi. Nous avons été abasourdis lorsque nous avons observé la reprise des mêmes pratiques. Il est temps de passer à la colère et à l’expression de notre colère. »


 

La reprise de cet article sur un blog de section témoigne d'un souci de transparence et de débat démocratique.

Partager cet article

Commenter cet article