Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Rroms de Nice : le MRAP écrit à Nice-Matin

9 Août 2011 , Rédigé par MRAP Nice-Grasse Publié dans #Roms migrants, #Initiatives locales, #MRAP expressions plurielles, #Étrangers et immigrés

Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples,
comité de NICE-GRASSE,

13 rue Amiral de Grasse, 06000 NICE.

 mrap.nice@laposte.net

 

 Monsieur RINAUDO

Journaliste à NICE-MATIN

Objet : votre article du 03/08/2011. 

Monsieur, 

Votre article sur un campement "sauvage" de Rroms au Forum Jacques MÈDECIN appelle les remarques suivantes :

– Vous opérez un amalgame entre "gens du voyage" et Rroms. Les Gens du Voyage sont des citoyenNEs français, dotéEs d’un Livret de Circulation en guise de pièce d’identité qui leur permet d’accéder aux aires dédiées, là où elles existent (il en existe une à la sortie de NICE, sur la 202). Les Rroms sont le plus souvent des ressortissants roumains que la misère et la discrimination ont poussés sur les routes de l’Europe, où ils bénéficient de la liberté de circulation. Ils n’ont pas accès aux aires d’accueil et n’ont pas les moyens d’accéder à un hébergement hôtelier (nos palaces étant surbookés en cette saison)

– À la lecture de votre article, il n’apparaît pas clairement qu’il s’agisse d’êtres humains. Peut-être avez-vous des enfants ? Il faudrait vraiment que vous soyiez dans une détresse extrême pour leur infliger de telles conditions de survie : absence de scolarisation, nuits à la "belle étoile", nourriture extraite des poubelles, hygiène tributaire de l’arrosage public, etc.

Depuis 1948, "Tous les êtres humains naissent libres et égauxen droits et en DIGNITE." Pour les droits, n’en parlons pas: le 115, qui doit assurer un accueil INCONDITIONNEL, ne répond plus aux demandes (voir le très humain article de votre collègue Laure BRUYAS dans l’édition NM du 01/08). Pour la dignité, elle devrait s’imposer aux médias..

– Vous n’abordez ce problème que par les nuisances engendrées sans vous interroger sur les causes et les responsabilités, ce qui n’est pas très professionnel pour un journaliste qui aspire sûrement à traiter d’autres sujets que les faits divers. Depuis le "Discours de Grenoble", les campements d’infortune de Rroms sont systématiquement détruits et leurs habitants pourchassés sans qu’aucune avancée politique dans leur prise encharge, au niveau européen, n’ait avancé. Le "problème" ne fait donc qu’être déplacé et même aggravé puisque les éventuelles prises en charge médicales sont interrompues, ce qui entraîne, entre autres, un risque sanitaire

– La solution, pour les pays riches (dont la France fait partie, ne l’oublions pas !), pour faire face aux conséquences humaines de leur politique de pillage et d’exploitation, consiste à s’entourer de grillages – virtuels avec les accords de SCHENGEN – et bien réels avec Frontex et nos polices aux quotas d’expulsions progressifs. Les morts sur les barbelés de CEUTA et MELLILA, les noyés au large de LAMPEDUSA et de MAYOTTE peuvent enfin reposer en paix : ils n’occupent plus la "une". Les grands principes proclamés "libre circulation des personnes et des idées", "droit de vivre en famille" et blablabla, les Conventions internationales (CI Droit des Enfants) sont bafoués, nos libertés régressent, mais qu’ILS n’atteignent même pas les miettes du gâteau demeure l’essentiel..

– Proposer l’installation de grilles autour du forum relève de cette politique à courte vue qui privera plus encore la population de jouir des espaces verts. Pour empêcher les SDF de s’installer pour la nuit, des personnes hospitalières scellent des galets ou des jardinières. Pour les jardins Albert 1, vous pourriez suggérer des "asperges de ROMMEL", elles ont fait merveille pour retarder le retour à la démocratie.

– NICE se glorifie de sa place de grand aéroport international, NICEaspire à accueillir des événements internationaux (G 8, G 20, etc.), NICE étale son luxe dans les médias sans frontières : comment s’étonner que des êtres humains, qui ont un même droit au bonheur, s’y précipitent ? NICE n’est pas nice pour tous !

Espérant que ce courrier vous amènera à un traitement plus humain de l’actualité, je vous prie d’agréer, Monsieur, mes salutations distinguées.

Christian MASSON 

Partager cet article

Commenter cet article