Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Sa patience s’use : l’UE va prendre des mesures énergiques sur les produits des colonies israéliennes

17 Février 2013 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine Union européenne

Les cAMPolons israéliens qui vivent dans les territoires palestiniens donnent mensongèrement à leurs produits le label « made in Israel  ». L’Union européenne veut intervenir rapidement pour mettre fin à cette pratique et elle semble aller droit à l’affrontement avec le pays. 

 

 

Le rayon vin au sous-sol du magasin géant Galeria Kaufhof dans le centre de Cologne présente un excellent assortiment de vins venant du monde entier. Au-dessus des bouteilles, les étagères portent de petites étiquettes qui donnent le prix, avec le drapeau du pays d’origine.Un compartiment a une étiquette qui représente une Étoile de David, bleue sur fond blanc. A première vue, on pourrait croire que ce vin provient d’Israël. Il est d’ailleurs indiqué sur l’étiquette, « vin d’Israël ». Mais il faut pousser loin les recherches géographique et historique pour arriver à connaître la véritable origine de cette bouteille de vin de 14,99 €. L’étiquette indique, « Gamla Cabernet Sauvignon 2008 », « Produit et mis en bouteille par l’entreprise vinicole Golan Heights ». Avec, comme adresse : « 12900 Katzrin, Israel ».

Sauf que cette adresse ne se trouve pas en Israël. Katzrin est une colonie sur le plateau du Golan. Jusqu’à la guerre des Six Jours de 1967, le plateau rocheux qui s’étend sur quelque 60 kilomètres appartenait à la Syrie. L’armée israélienne l’a alors occupé, avec la Cisjordanie palestinienne.

La communauté internationale n’a jamais reconnu la souveraineté israélienne sur ces régions, et la Convention de Genève déclare illégal l’établissement de colonies à l’intérieur de territoires occupés. Néanmoins, tous les gouvernements israéliens qui se sont succédé ont permis que des colonies soient construites sur ces terres et, aujourd’hui, quelque 650 000 colons israéliens vivent en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

Lire la suite sur le site de l'Agence Media Palestine

Partager cet article

Commenter cet article