Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Sri-Lanka : mieux comprendre les enjeux

5 Février 2011 , Rédigé par MRAP pluriel Publié dans #Asie et Océanie, #Sri-Lanka

Trois articles pour éclairer de débat :

 

1. Article publié par l'IRIS

 

 

2. Etude d'Eric Meyer :

 

Le système politique, la société et l’économie de Sri Lanka (anciennement Ceylan) ont été profondément ébranlés par plus d’un quart de siècle de conflit (1983-2009) entre le gouvernement contrôlé par la majorité cingalaise (75% de la population) et la guérilla séparatiste tamoule menée par l’organisation des Liberation Tigers of Tamil Eelam (LTTE). Cette dernière, qui contrôlait entre 1990 et 2007 de vastes territoires au nord et à l’est de l’île, et avait constitué une force capable d’infliger de lourdes pertes à l’armée de Colombo, a perdu l’essentiel de ses territoires et de son potentiel militaire depuis 2008, et se trouve acculée à la défaite sur une bande côtière exiguë, où elle retenait encore, fin avril 2009, une cinquantaine de milliers de civils, pour lui servir de bouclier humain. Après deux jours de suspension des hostilités à l’occasion du nouvel an cingalais et tamoul (14 avril), les combats ont repris et ont permis à l’armée sri lankaise de s’avancer jusqu’à la mer, déclenchant un immense exode de civils qui à la date du 29 avril se poursuivait dans des conditions sanitaires désastreuses.

 

Lire la suite

 

3. Cartographie et liens sur le site du Monde diplomatique

 

http://www.monde-diplomatique.fr/local/cache-vignettes/L540xH640/srilankaGF-1e129.png

 

 

Précisions complémentaires :


Ce n'est qu'en 1972 que Ceylan a repris son nom pré-colonial de Sri-Lanka, pas lors de l'accession à l'indépendance en 1948.
Le terme Tamouls désigne les gens qui parlent le tamoul et sont en général hindouistes. On peut distinguer trois groupes :
1. ceux qui habitent le sud de l'Inde (État du Tamil Nadu) et n'ont pas de problèmes graves de respect de leur langue ou de libertés. du moins, ni plus ni moins que tous les autres peuples de l'Inde, organisée sur un modèle fédéral
2. ceux qui habitent l'île de Ceylan depuis plusieurs siècles, en général au Nord et le long des côtes. Ils seront les plus mobilisés dans le combat indépendantiste
3. ceux qui ont été amenés au XIXème siècle de l'Inde du Sud pour travailler dans les plantations de thé du centre de l'ïle

Très vite, après l'indépendance, les droits des Tamouls ont été niés par la majorité cinghalaise (langue indo-européenne et religion bouddhiste). Leur mouvement de revendication de l'égalité des droits s'est ensuite radicalisé en faveur de la création d'un État tamoul indépendant, sous la conduite d'un mouvement (Les Tigres de l'Eelam tamoul) et d'un leader aux méthodes de plus en plus totalitaires.
Après plusieurs années de guerre civile, la rébellion tamoule a été écrasée de manière sanglante par le gouvernement et l'armée.

Partager cet article

Commenter cet article