Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Tags nazis sur la mosquée de Decines, près de Lyon.

23 Décembre 2011 , Rédigé par Revue de web Publié dans #Islamophobie

http://www.trouvetamosquee.fr/wp-content/uploads/2011/12/tags-nazi-mosquee-decines.jpg

Quelques communiqués (ordre alphabétique) :

 

Collectif contre l'islamophobie en France


Deux mosquées profanées en moins de 48 heures !

A moins de 48 heures d'intervalle deux lieux de culte musulmans ont fait l'objet de profanations sur notre territoire. 

 

Dimanche 18 décembre au matin des inscriptions insultantes ont été découvertes sur le mur de la mosquée de Pau (Béarn) et Mardi 20 décembre, alors que les fidèles se  rendaient à la mosquée de Décines (Rhône), pour célébrer l'office du matin, ils ont découvert les inscriptions nazies qui ont été peintes sur la façade du lieu de culte.

 

Ces affaires ont suscité un vif émoi au sein de la communauté musulmane qui voit ses lieux de recueillement régulièrement attaqués.

 

Le CCIF condamne fermement ces actes de haine qui ne peuvent être tolérés. Mais comment peut-il en être autrement avec le climat délétère qui s'est installé dans notre pays depuis plusieurs années maintenant ? Les musulmans français font l'objet de discours stigmatisant de la part de certains hommes ou femmes politiques pouvant  pousser certains esprits belliqueux à commettre des actes comme ceux qu'ont connu les mosquées de Pau et de Décines .

 

C'est pourquoi il est de la responsabilité de chacun de condamner les propos qui sous couvert de liberté d'expression ont pour conséquence de rejeter une partie de la composante nationale. La qualité d'une démocratie se mesure par sa capacité à protéger ses minorités. En négligeant ce principe elle se transformerait peu à peu en tyrannie. 

 

Le CCIF appelle à se joindre au rassemblement du Mercredi 21 DÉCEMBRE à 15H30 devant la mairie de Décines par solidarité avec les fidèles de la mosquée.

 

Les condamnations ne suffisent plus. Il faut que les institutions ou les personnes victimes de tels actes déposent plaintes auprès des autorités et exigent que les poursuites soient effectives afin que les enquêtes aboutissent à des sanctions exemplaires. Le CCIF reste évidemment à leur disposition pour toute aide dont ils auraient besoin. Les sanctions prononcées aujourd'hui contre les condamnés ne permettent apparemment pas de dissuader les criminels de passer à l'acte.

 

Le CCIF attend avec impatience le moment ou le Ministre de l'Intérieur se déplacera pour témoigner de la solidarité de la République vis à vis des citoyens de confession musulmane. Peut être que cela arrivera lorsque ces derniers représenteront un intérêt électoral certains qui poussera les autorités à réagir aussi vite qu'ils le font dans d'autres circonstances ? Il faut donc que chacun assume ses responsabilités.

 

A méditer

 

Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie


La Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie condamne avec la plus grande fermeté l’agression islamophobe perpétrée cette nuit contre la Mosquée Rahmane de Décines 9 Rue Sully. Des tags nazis (2 énormes Croix Gammées sur les deux portes de la mosquée avec les inscriptions France et SS) .

Nous exigeons des pouvoirs publics de tout mettre en œuvre pour retrouver les coupables dont les images vidéo des multiples caméras installées aux entrées et sorties de nos banlieues peuvent facilement retrouver les traces.

Par ailleurs nous considérons certains de nos hommes et femmes politiques responsables indirects de ce genre d’agressions qui se multiplient , car leurs paroles racistes et islamophobes ont entraîné et banalisé ces passages à l’acte.

Enfin , ces derniers mois les groupes identitaires et autres nazillons de la région , forts connus des forces de police et du comité de vigilance contre l’extrême droite , ont envahi le grand Lyon et la banlieue avec des autocollants islamophobes , placardés régulièrement à grande échelle sur nos murs sans être inquiétés. Il est impossible vu le nombre record de caméras installées dans l’agglomération , que ces prêcheurs de haine et de violence ne soient pas identifiés.

Nous attendons un sursaut des autorités afin d’éviter à la communauté musulmane , régulièrement agressée, de recourir à ses propres groupes d’auto défense ou de pousser certains éléments incontrôlés à tenter de se faire justice.

Le Président de CRI M. Abdelaziz Chaambi

 

Les élus locaux : Pierre Crédoz et Gérard Collomb


Le maire de Décines et le sénateur-maire de Lyon ont condamné fermement mardi les actes racistes perpétrés contre la mosquée décinoise dans la nuit du 19 au 20 décembre.

Ce sont des tags nazis qui ont été retrouvés mardi matin sur la façade de l’édifice religieux. Le maire de Décines a fait part "de sa vive émotion et de son soutien à la communauté musulmane", rappelant également son attachement "aux valeurs de respect et de tolérance pour un vivre-ensemble harmonieux au sein de la cité." Gérard Collomb s’est également fait l’écho de cet acte raciste. "Il témoigne d'une remontée de la xénophobie et du racisme qu'encourage parfois le discours d'un certain nombre de ‘responsables’ politiques", appuie-t-il. Le sénateur-maire de Lyon a tenu également a témoigner de son "amitié à la communauté musulmane de l'agglomération" rappelant que "Lyon fut capitale de la résistance et eut à souffrir dans sa chair de la barbarie nazie." "Lyon ne saurait tolérer, au travers de telles manifestations, que l'on bafoue les idées républicaines, de liberté, d'égalité et de fraternité", prévient-il.
Pierre Crédoz et Gérard Collomb demandent aux services de l’Etat, le préfet du Rhône en particulier, d’identifier au plus tôt les auteurs du forfaits pour les soumettre à la justice.

Communiqué de l’UJFP, section lyonnaise

mercredi 21 décembre 2011

Encore une fois, les fascistes de l’extrême droite lyonnaise s’en prennent à une Mosquée de la banlieue lyonnaise.

Cette fois ci, il s’agit de la Mosquée de Décines où des individus ont tracé sur ses murs des croix gammées et des slogans nazis.

Ces faits, d’une extrême gravité, s’inscrivent dans la banalisation du discours raciste et islamophobe entretenu par les plus hautes autorités de l’État.

La section lyonnaise de l’UJFP, Union Juive Française pour la Paix, condamne sans réserve ces actes odieux.

Elle tient à exprimer auprès de nos concitoyens musulmans lyonnais et de la région son indignation face à ces actes racistes, à transmettre
- à toutes et tous - ses sentiments fraternels devant ces manifestations intolérables.

Lyon le 20 décembre 2011

Partager cet article

Commenter cet article