Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Une décision démagogique, incohérente et dangereuse (AFPS)

24 Janvier 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Palestine Union européenne

AFPSL’UE a fait appel le 19 janvier de la décision de la justice européenne ordonnant le retrait du Hamas de la liste des organisations terroristes.

C’est une décision démagogique, incohérente et dangereuse.

Démagogique, parce qu’en se plaçant sous le signe de l’actualité dramatique marquée par les attentats terroristes de Paris, l’UE entretient une confusion scandaleuse entre le djihadisme et le mouvement national palestinien. C’est sur pression des Etats-Unis au lendemain du 11 septembre que le Hamas avait été mis sur la liste des organisations terroristes au nom de la « guerre contre la terreur » de George W. Bush. On sait ce qu’il en est advenu : elle a entraîné destructions et massacres à grande échelle et déstabilisé en profondeur tout le Moyen-Orient.

Incohérente, parce que l’UE fait comme s’il était possible d’aller vers une solution politique de la question israélo-palestinienne sans qu’aboutisse le processus d’entente nationale palestinienne, qu’elle dit soutenir, alors qu’il suppose de permettre au Hamas de s’intégrer dans le champ politique au lieu de l’ostraciser.

Dangereuse, parce qu’elle se place sur le terrain choisi par les dirigeants israéliens. Ceux-ci en mettant dans le même panier Al Qaïda, Daech, Boko Haram, Hezbollah ou Hamas… cherchent à se faire passer pour l’avant garde du combat contre le terrorisme alors qu’ils en sont les fourriers et se sont eux-mêmes comportés en Etat terroriste ! Il est important de noter que le Hamas, qui a immédiatement condamné les attentats de Paris, a déclaré par la voix d’un de ses porte-parole : « Notre message au monde entier qui dit redouter le terrorisme et l’extrémisme, c’est que retarder la reconstruction et maintenir le blocus sur Gaza, c’est créer un environnement parfait pour que se développent le terrorisme et l’extrémisme ».

Il est crucial pour l’Europe de peser de tout son poids pour une solution politique du conflit sur la base du droit. Comment peut-elle espérer y parvenir en excluant une composante majeure de la partie palestinienne ?

Elle vient d’envoyer là un bien mauvais signal qui sera interprété comme un feu vert aux apprentis sorciers de Tel Aviv et confortera une nouvelle fois le sentiment d’un « deux poids, deux mesures » dès qu’Israël est en cause.

Le Bureau national

Partager cet article

Commenter cet article