Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Une marée humaine d’indignation mais une énorme manipulation d’Etat au nom de l’union nationale (NPA)

12 Janvier 2015 , Rédigé par Repères anti-racistes Publié dans #Politique française

NPA

Des millions de personnes ont défilé ce week-end dans toute la France en réaction à l’attaque de Charlie Hebdo et de la prise d’otages. La plupart ont manifesté pour la liberté d’expression, contre l’antisémitisme et tous les racismes. Des combats et des aspirations que nous partageons, comme nous partageons l’indignation, la tristesse et la révolte de l’immense majorité des manifestants.

Le NPA avait décidé de ne pas s’associer à la marche qui s'est tenue aujourd'hui à Paris pour ne pas participer à l’instrumentalisation et à la manipulation orchestrée par Hollande et Valls au nom de « l’Union nationale » construite pour tenter de faire croire à des intérêts communs entre ceux d’en haut et ceux qui subissent leur politique.

Tous les « saigneurs du monde » ou leurs représentants s’étaient donnés rendez-vous pour défiler. Ainsi, aux côtés de Hollande, Valls et Sarkozy, étaient présents, Netanyahou, le fasciste Orban et le représentant de Poutine qui emprisonne et tue des journalistes, des dictateurs africains, les premiers ministres britanniques, espagnols, italiens et grecs, champions de l’austérité et des politiques racistes, les meilleurs défenseurs de la Troïka et de l’OTAN... Bien des manifestants ont d’ailleurs exprimé leur refus de la récupération par le pouvoir. Dans quelques villes, les manifestations ont condamné l’attaque de Charlie Hebdo et ses suites, tout en se positionnant contre les politiques islamophobes et répressives, aliments essentiels du racisme en France.

Pour le NPA, la lutte pour la liberté d’expression et les droits démocratiques, contre le racisme est indissociable de la lutte contre l’islamophobie et l’antisémitisme, contre les lois répressives, contre la politique du gouvernement, les mesures anti-sociales et les interventions militaires impérialistes. Nous continuons ce combat qui va s’intensifier du fait de la politique du gouvernement. L’union nationale qu’il tente de construire est un piège qui flatte les préjugés chauvins et xénophobes contre les aspirations de la grande majorité de celles et ceux qui sont descendus dans la rue. Elle vise à imposer au monde du travail une politique au service du grand patronat et des banques.

C'est pourquoi le NPA tentera de prendre des initiatives unitaires le plus largement possible. Il est urgent que les salariés, la jeunesse, les classes populaires, s'expriment de façon indépendante de tous ceux qui mènent une guerre sociale et impérialiste contre les travailleurs et les peuples.

Montreuil, le 11 janvier 2015

Partager cet article

Commenter cet article