Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Vlaams Belang et Sharia4Belgium : les deux faces d’une même pièce ! (MRAX)

26 Juin 2012 , Rédigé par MRAX Publié dans #Europe, #Belgique, #MRAX

Vlaams Belang et Sharia4Belgium : les deux faces d’une même pièce !

 

Le MRAX saisira la Justice pour « incitation à la haine raciste ».

 

Communiqué de presse du 25 juin 2012

 

I. « Zonder pardon ! » est la nouvelle campagne du parti flamand d’extrême droite Vlaams Belang. Elle se présente sous la forme de quatre affiches distinctes collées un peu partout sur les façades, avec un slogan clair et efficace à côté d’une bande noire diagonale qui couvre les yeux d’un visage d’homme tout en identifiant respectivement son profil délinquant :

-       « Igor S., Inbreker. Achter tralies. Zonder pardon ! »[1].

-       « Frans V., Kinderverkrachter. Levenslang. Zonder pardon! »[2].

-       « Malik G., Drugdealer. Harde aanpak. Zonder pardon! »[3].

-       « Saïd I., Overvaller. Buiten. Zonder pardon! »[4].

La campagne est intelligente car elle cible plus l’acte délictueux, que l’origine de son auteur. Et les solutions qu’elle préconise, peuvent paraître non-liberticides et respectueuses des contours de l’Etat de droit.

 

Prise isolément, cette campagne ne semble a priori pas réunir les conditions pour constituer une « incitation à la haine raciste » prohibée par la loi contre le racisme, laquelle exige notamment de prouver l’élément intentionnel dans le chef des responsables.

 

Mais deux éléments d’importance doivent nourrir l’analyse :

-       l’économie générale de la démarche :en effet, cette campagne doit être appréciée et interprétée au regard d’autres interventions du Vlaams Belang.

Exemple : dans son blog à la date du 17 juin 2012, le leader du parti Filip DEWINTER tient des propos nets qui éclairent cette campagne : « Je ne prétends pas que le comportement criminel et violent soit déterminé génétiquement, mais je ne peux pas échapper à l'impression que certains criminels ont hérité la criminalité du lait maternel et que d'autres sont nés avec un couteau entre les dents et un revolver dans la couche. Le seuil d’usage de la violence est plus bas dans la culture islamique, que chez nous. Idem pour les gens de l’Est. (…) »[5]

-       la répétition d’actes :l’arrêt du 21 avril 2004 de la Cour d’appel de Gand a bien souligné que l’incitation à la haine pouvait résulter de la répétition d’actes qui, pris isolément, ne peuvent suffire seuls à l’établir.

Force est de constater que plusieurs actes concordants se sont répétés ces derniers temps.

Exemple : à la séance du 16 novembre 2011 du Parlement flamand, le Député flamand Filip DEWINTER (encore lui !) a injurié la population rome en déclinant les lettres du mot « ROMA » de « R » de voleurs ; « O » de drogués ennuyants ; « M » de tireurs de couteaux et « A » de gens agressifs[6].

Exemple : le 12 juin 2012, des militants du Vlaams Belang ont envahi une école à Schoten, qui organisait un barbecue « halal » pour célébrer la diversité (en faisant découvrir aux non-musulmans la viande que mangent les musulmans). Des étudiants musulmans rapportent qu’ils ont été forcés de manger des saucisses de porc.

 

Cela a conduit le MRAX à juger qu’il est à présent temps que le Vlaams Belang réponde de ses actes. C’est pourquoi :

- le MRAX entend introduire une plainte auprès du Procureur du Roi compétent ;

- le MRAX demande également à la Ministre de la Justice qu’elle donne une injonction positive au Parquet (comme elle l’a fait pour Sharia4Belgium) aux fins que le Parquet mobilise toutes ses forces en matière d’enquêtes et de poursuites idoines.

 

 

II. Précisément s’agissant de Sharia4Belgium, le MRAX considère que ce groupuscule, sous couvert du droit de diffuser des idées qui peuvent heurter, choquer ou inquiéter tout ou partie de l’opinion publique (in se, de telles idées peuvent effectivement être couvertes par la liberté d’expression), incite en réalité à la haine raciste, à l’instar du Vlaams Belang qu’il prétend combattre par ailleurs.

M. Fouad BELKACEM, le leader du groupuscule, affirme : « On a notre religion qui est supérieure à votre religion. On a notre système qui est supérieure à votre système. Et on a nos valeurs qui sont supérieures à vos valeurs. » Un miroir parfait du Vlaams Belang au regard du propos précité de Filip DEWINTER (« Le seuil d’usage de la violence est plus bas dans la culture islamique, que chez nous »).

 

Cela conduit le MRAX à introduire également une plainte à l’encontre de Sharia4Belgium auprès du Procureur du Roi compétent.

 

 

III. Loin de se combattre, le Vlaams Belang et Sharia4Belgium forment en réalité les deux faces d’une même pièce racisante. Ils se servent mutuellement de caution. Chacun tire argument de l’existence de l’autre, car l’extrémisme d’une partie de la société majoritaire nourrit l’extrémisme d’une partie des minorités, et inversement. Peu importe de qui il émane, le MRAX le combattra avec détermination, comme toutes les autres formes de racisme.

 

Contacts :

- Tommy Ngoc-Thong BUI, Président, mrax.bui@gmail.com – 0470.191.788.

- Radouane BOUHLAL, Directeur, radouane.bouhlal@gmail.com – 0475.751.489.

 



[1]    Igor S., Cambrioleur. Derrière les barreaux. Sans pardon !

[2]    Frans V., Pédophile. Prison à vie. Sans pardon !

[3]    Malik G., Dealer. Répression maximale. Sans pardon !

[4]    Saïd I., Braqueur. Dehors (à expulser). Sans pardon !

[5]    Traduction à partir du passage original suivant : « Ik beweer niet dat crimineel en gewelddadig gedrag genetisch bepaald is maar ik kan mij anderzijds evenmin van de indruk ontdoen dat bepaalde criminelen de misdadigheid met de moedermelk hebben meegekregen en dat anderen met een mes tussen de tanden en een revolver in de pamper zijn geboren. De multicultuur leidt tot botsende culturen, tot normvervaging en sociaal onaangepast gedrag. De drempel om geweld te gebruiken ligt in de islamcultuur lager dan bij ons. Idem dito voor vele Oost-Europeanen die de voorbije decennia opgegroeid zijn in situaties van burgeroorlog en gewapende conflicten. Vergeten we vooral niet dat de islam een ideologie met een religieus randje is die geweld als een legitiem middel beschouwt om hun doel te bereiken. De boodschap is duidelijk: open uw ogen vooraleer de islam en de multicultuur ze sluiten ! » (http://www.filipdewinter.be/veel-volk-op-kies-veilig-congres-te-gent).

[6]    Traduction à partir du passage original suivant : « « R » van rovers, « O » van overlastjunkies, « M » van messentrekkers en « A » agressievelingen ». 

 

Partager cet article

Commenter cet article