Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Le MRAP et l'islamophobie. Prises de positions et débats internes.

26 Juillet 2016 Publié dans #Repères, #MRAP, #Islamophobie

Ordre chronologique inverse

En construction.

Mise à jour : intégration de la déclaration du BN du MRAP du 20 novembre 2003

AG 21 juin 2014  Le MRAP et l'islamophobie : projet de résolution présenté à l'AG du 21 juin 2014 (Cette motion n'a pas été soumise au vote. Sinon, elle aurait été repoussée)
9 avril 2011 La xénophobie d'État met en danger la laïcité
   
   
   
   
25 mai 2009 

Gérard Kerforn (opposition de l'époque), sur le site de l'UFAL :

On pourrait être surpris lorsque des organisations antiracistes ou de gauche dérogent à la laïcité en s'associant à ces mouvances religieuses radicales, mais c’est au nom de l'islam, perçu comme religion des pauvres et des opprimés que s’établissent ces connexions apparemment contre nature.
Ajoutons qu'il y a parfois, à gauche, des spéculations sur un possible électorat musulman, (dont l'existence reste d'ailleurs à démontrer), ce qui peut alors conduire à céder aux pressions islamiques. C'est ainsi qu'un leader antiraciste propose des horaires femmes dans les piscines favorisant ainsi la discrimination et l’apartheid sexiste.

1er octobre 2007 Islamophobie un mal toujours tenace (Affaire du gîte des Vosges)  
   
29 septembre 2006 Affaire Redeker. Déclaration de Mouloud Aounit
13 février 2006 Archives : la première affaire des "Caricatures de Mahomet". Déclaration de Mouloud Aounit en 2006.
7 février 2006
"Nous estimons légitime de critiquer toutes les religions, y compris l'islam, et ne sommes pas choqués par les caricatures du prophète Mahomet", tient à souligner son président, Mouloud Aounit. "Mais, ajoute-t-il, le dessin présentant Mahomet avec un turban en forme de bombe, en associant islam et terrorisme, participe à une volonté de nuire, de stigmatiser, et de blesser la conscience des musulmans en les rendant tous coupables des forfaits monstrueux des terroristes."
(...)
Mais, pour Gérard Kerforn, au contraire, "ce message qui se place sur le strict terrain antiraciste est complètement dilué dans cette offensive généralisée contre les libertés".
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2006/02/07/la-plainte-contre-france-soir-divise-le-mrap_738673_3224.html#CjRJpZJJfEgDzDVV.99
3 T 2005 La loi sur le voile, un an après : un bilan désastreux
3 T 2005

Procès Chagnon: Analyse de Gérard Taïeb dans Différences n° 255

également en ligne sur le site du MRAP

et aussi :

http://www.mrap.fr/contre-le-racisme-sous-toutes-ses-formes/affaire-chagnon

 

6 décembre 2004.

Article de Cécilia Gabizon dans Le Figaro

source Respublica

Jouant une fois de plus sur la confusion entre Arabe et musulman, les  dirigeants du mouvement ont emporté l'adhésion des congressistes.
L'aile universaliste du mouvement a pourtant tenté de s'opposer à cette «grille de lecture communautaire», assure l'avocat Pierre Mairat, président délégué. «Mais il existe un vrai clivage entre ceux qui veulent faire de l'islamophobie un enjeu du combat antiraciste et ceux qui, comme moi, estiment que ce sujet, lié au religieux, doit être défendu par eux.» Pour l'avocat, il n'entre pas dans les missions du Mrap, par exemple, de protester lorsque le professeur d'histoire Louis Chagnon assure en cours que Mahomet était un voleur et un assassin : «Il ne faut rien lâcher sur le racisme contre les musulmans, sans devenir les défenseurs de l'islam en tant que tel.»
Les opposants de Mouloud Aounit ont également dénoncé la présence de leur remuant secrétaire général au forum social aux côtés de Tariq Ramadan en 2003, puis son engagement pour les deux soeurs Lévy – filles d'un des avocats du Mrap – qui refusaient d'ôter leur voile islamique au lycée.
 2004/2005

Racisme anti-arabe, enjeux problématiques et pertinence du concept d’« islamophobie » ? :

(site du MRAP)

Décembre 2004

"Le congrès s'est prononcé sur la question de savoir si l'islamophobie est une nouvelle forme du racisme anti-musulman et par conséquence entrant dans le champ d'activité du MRAP ou est une réalité à simple dimension religieuse ? 131 voix pour l'intervention du mrap ; 83 contre, 46 abstentions.

Compte tenu de cette majorité et comme proposé ci-dessus, le congrès devait se prononcer sur le contenu de l'intervention du mrap, dans le cadre de l'unicité du racisme, du refus de tout hiérarchisation et de tout communautarisme.

A la question : le MRAP doit il poursuivre le combat contre l'islamophobie dans le cadre de la définition légale de la provocation à la haine raciale ? Le vote fut unanime moins 23 abstentions."

Compte-rendu des débats et vote

Décembre 2004 Islamophobie. Rapport moral de la direction sortante. Congrès décembre 2004
10 décembre 2003 6 raisons de ne pas faire de loi contre le foulard (Mrap daté par erreur du 10 décembre 2004)
20 novembre 2003 Déclaration du Bureau national du MRAP : Signes religieux ou politiques à l'école. Une loi qui serait dangereuse.
Novembre 2003  Le racisme est un et indivisible (Mouloud Aounit, MRAP) au FSE  
Septembre 2003 Le MRAP organise à l'Assemblée nationale un colloque : Du racisme anti-arabe à l'islamophobie
Affiche du MRAX (Belgique) dénonçant l'islamophobie en 2010

Affiche du MRAX (Belgique) dénonçant l'islamophobie en 2010

2006-2008: Prochoix relaie les positions des minoritaires de l'époque, essentiellement sur l'islamophobie.

Partager cet article

Commenter cet article