Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Repères contre le racisme, pour la diversité et la solidarité internationale

Sites Internet. La base de données de "Repères antiracistes".

1 Octobre 2014 Publié dans #Internet, #Colloques et dossiers

Cartographie de la « réacosphère ».

Des organismes spécialisés, dotés de moyens informatiques puissants, diffusent des cartes du Web politique, où les sites sont classés en fonction de leur orientation politique, de leur influence supposée, des liens qui les relient les uns aux autres.

Si le process est totalement automatisé, il y a des risques d'erreurs : par exemple des liens classés dans deux rubriques différentes « sites incontournables » et « anti-France » seront considérés comme équivalents.

Les résultats peuvent être intéressants1, mais par contre l'étude faite pour le compte de Caroline Fourest souffrait de biais méthodologiques qui lui ôtaient toute pertinence, sans compter des erreurs de raisonnement et des erreurs factuelles.

1 Un recensement de proche en proche, complété par des signalements individuels

La base de données de Repères antiracistes a été constituée de façon progressive et on peut dire artisanale. La technique a consisté à tirer sur un fil pour dévider la pelote.

Le point de départ fut un site2, aujourd'hui disparu, intitulé France Blanche. Tout un programme !! L'internaute qui l'avait signalé avait d'abord pensé avoir affaire à une secte, certains contenus étant délirants.

« France blanche » proposait des liens vers une quarantaine de sites (A).

Sites Internet. La base de données de "Repères antiracistes".
Sites Internet. La base de données de "Repères antiracistes".

Parmi ceux-ci « Europe blanche » et « Ordre noir ». La couleur était différente, mais l'idéologie identique. Il y avait aussi les site nazis « Assaut », « Pure Europe », mais aussi ceux de partis politiques français légaux, de blogueurs d'extrême-droite, identitaires, catholiques traditionalistes, islamophobes.

Dans cette première liste A, il y avait aussi des sites servant de référence et de source d'informations pour toute la réacosphère, tel Fdesouche, etc..

En notant les liens proposés par ces sites A, on trouvait « France blanche », référencée en retour par trois sites nazis, certains des sites A, et d'autres sites (B).

Et ainsi de suite.

Le recensement a été quasi exhaustif, sauf s'il apparaissait évident que l'éditeur du site en citait d'autres à titre indicatif et documentaire.

Par exemple, certains sites d'élus locaux d'extrême-droite incluent des liens vers des sites institutionnels (conseil régional, général, collectivités locales). Ces liens n'ont pas été notés. Pour les organes de presse, la situation est plus complexe : par exemple, une liste de liens peut inclure les quotidiens nationaux (Le Monde, le Figaro, etc) mais aussi Présent, beaucoup plus confidentiel, ou tel blog sur le site du Figaro.

L'information importante est que Présent, etc.. sont référencés sur tel ou tel site d'extrême-droite, elle sera donc notée. Celle concernant « Le Monde » ne le sera pas.

Les liens vers d'autres sites, a priori apolitiques, ont été notés « au cas où », ce qui s'est révélé parfois pertinent.

A titre d'exemple, les liens sur les sites identitaires vers des sites traitant de littérature, arts plastiques, etc.. sont très courants. Ceux vers des sites relatant des voyages, des expéditions, des grandes randonnées sont beaucoup plus rares. Sur la dizaine de milliers de liens notés sur notre base de données, il n'y en a que 10 vers cinq sites traitant de voyages. Quatre sites sont notés de manière ponctuelle et un bénéficie de liens « positifs » sur 6 sites : un d'extrême-droite, un raciste, deux identitaires, un antisémite et un néo-païen. La ligne éditoriale de ce site ainsi référencé est apparemment irréprochable : deux jeunes filles décident de faire un tour d'Europe à pied et le racontent. La question était posée de leur vision personnelle de l'Europe. La réponse a été trouvée dans cet article du blog « Droites extrêmes » :

http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/2012/05/02/le-defile-fn-redevient-in-a-lextreme-droite/

« Sinon, une quinzaine de nouveaux "gudards" étaient aussi de sortie, regroupés en cortège sans signalisation, derrière le FNJ. Mathilde Gibelin, petite figure dans le milieu de l'extrême droite jeune, était aussi présente. Lors de la convention de Lille, elle fut l'une des supposées Françaises "prises au hasard" qui posaient leurs questions à Marine Le Pen par vidéo. Elle accéda aussi à une certaine notoriété médiatique à la suite de son tour de l'Europe à pied, en 2009-2010, paravent d'une opération des "scouts" d'Europe jeunesse (GRECE). »

Le choix qui a été fait ensuite fut de privilégier l'analyse de contenu et le recensement des sites qui bénéficiaient le plus de liens amis, en partant du principe que les sites les plus référencés sont vraisemblablement ceux qui sont les plus visités et on le plus d'influence.

Parallèlement, des alertes Google ou Wasalive concernant quelques mots clés, des signalements ponctuels, ont permis de compléter cette base de données.

2 Un classement « a minima »

Tous les sites dont les URL ont été notés n'ont pas été analysés, même sommairement. Sur les plus 6 500 URL notés, plus de 5 500 ont été classés dans des catégories précises (avec parfois deux niveaux de classement).

Une catégorie est un peu à part : "Débats de société". Le classement est parfois un classement d'attente, en attendant une analyse plus exhaustive si le site est souvent référencé : il traite de l'actualité, mais une lecture rapide ne permet pas de classer l'éditeur dans une catégorie précise.

Comme le même site pouvait être classé dans plusieurs catégories (par exemple parti X, raciste, antisémite), les règles suivantes ont été retenues :

  • en priorité les organisations politiques (FN, autres mouvements d'extrême-droite, etc.)

  • ensuite les idéologies précises ou thèmes exclusifs du site (antisémitisme, islamophobie, extrême-droite catholique, identitaires3)

La catégorie « extrême-droite » regroupe donc des sites d'organisations moins importantes que le FN (NDP, Renouveau français, etc.) et des blogs de commentateurs qui n'ont pas été classés dans une des deux grandes catégories idéologiques de l'extrême-droite (identitaires, catholiques « intégraux »).

Les sites n'ont été classés dans une de ces catégories que si le classement été incontestable. En cas de doute, ils ont été classés dans une catégorie plus neutre : « débats de société », avec des sous-rubriques (économie, éducation, etc.); « culture et sciences » et « philosophie et religions », avec des sous-rubriques par école de pensée ou confession. Par exemple, un blog de défense de la messe tridentine4 sera a priori classé « catholique » de préférence à « extrême-droite catholique », un site consacré à Louis-Ferdinand Céline sera classé a priori dans la rubrique « littérature » et non dans celle « antisémitisme »

Dans certains cas, des choix, révisables, ont été faits : un même site aurait pu très bien être classé dans les catégories « philosophie et religion/libre-pensée » et « débats de société/laïcité ».

3 L'interprétation des liens.

Il est évident qu'un lien du site A vers le site B ne signifie pas obligatoirement que B partage les orientations de A.

Les motivations de A peuvent être très diverses :

- Lien de dénonciation : A classe B dans la rubrique « Anti-France », ou de façon plus anecdotique « un blog qui sent la crotte » (liens « négatifs » ou « ennemis »). Les liens de ce type sont maintenant repérés comme tels.

- A a décidé de proposer une liste exhaustive de sites d'informations générales ou sur un thème déterminé (liens « neutres »).

- Erreur d'appréciation.

- Accord politique total ou partiel (liens « positifs » ou « amis »)

Mais, dans tous les cas, le fait pour A d'inscrire B dans sa liste de liens (ou blogroll) est un acte volontaire, qui engage plus qu'une simple poignée de mains au cours d'une réception mondaine5. Et si un grand nombre de sites qui revendiquent telle orientation politique proposent des liens « positifs » vers un site précis, cela amène à se poser des questions sur les éditeurs de ce dernier site.

4 Les mises à jour nécessaires.

Le Web évoluant très vite, il est nécessaire de s'assurer que les sites recensés sont toujours actifs. Les dates d'identification des liens sont systématiquement notées. Actuellement, les plus anciennes pour les sites encore actifs sont de mars 2014. L'objectif est de ne pas avoir de date de dernière analyse datant de plus d'un an.

A partir de septembre 2014, les sites qui ne sont plus en ligne et qui ne sont sont eux-mêmes plus référencés que par des sites devenus inaccessibles sont retirés de la base au fil des mises à jour.

5 Cas particuliers. Explications concernant certaines catégories et leur présence (ordre alphabétique). (Données du 10 janvier 2016)

Les sites étrangers en langue française ont été analysés de la même manière que les sites français. Les liens vers ceux dans d'autre langue ont été notés quand les sites étaient ceux de mouvements connus (Ligue du nord, Vlaams Belang, etc..).

Certains sites sont aujourd'hui à accès restreint, réservé à des internautes préalablement identifiés. Ils ne sont donc pas notés, ne pouvant être classés dans un rubrique. Ceux notés et classés l'ont été pendant leur période de visibilité publique (dernier exemple : le Pélicastre jouisseur »).

«La France Orange mécanique»: flagrant délire sécuritaire et propagande lepéniste

La France Orange mécanique : le vrai parcours de «Laurent Obertone»

Plus de 20 000 liens ont été notés. La rigueur intellectuelle nous conduit à mentionner les liens vers des sites ayant des options très éloignées de la réacosphère, mais il ne faut pas en tirer de conclusions hâtives du style « les extrêmes se rejoignent ».

5.1 Anti-impérialistes à revoir.

Ces sites sont très manichéens, tout ce qui s'oppose aux États-Unis leur plaît, même s'il s'agit de textes à la limite du conspirationnisme, de l'antisémitisme, complaisant pour certaines dictatures opposées à l'«Empire ». Leur présence dans cette base de données s'explique souvent par des liens provenant de sites d'extrême-droite « rouge-brun ». A titre d'exemple, le plus référencé est le site du Réseau Voltaire, de Thierry Meyssan. Il figure dans cette base à cause de 41 liens entrants, classés comme suit, pour les plus significatifs :

Anti-impérialistes à revoir

7

Identitaires

3

Extrême-droite

15

Antisémites

6

Conspirationnistes 3

5.2 Antisionistes à revoir.

On peut les définir par des confusions fréquentes, parfois volontaires, entre juifs, sionistes, israéliens. Le plus référencé est le site de Silvia Cattori (10 liens entrants), notamment par « Égalité et réconciliation », d'Alain Soral, et des sites antisémites et négationnistes. Ce dernier fait ne signifie pas, comme expliqué plus haut, que le site de Silvia Cattori ait de tels contenus. Il explique simplement sa présence dans cette base de données.

5.3 Sites communautaires juifs.

En général, de zéro à quatre liens entrants, provenant de sites sionistes. Ces sites sont souvent eux-mêmes référencés par des sites islamophobes. 

5.4 Culture et sciences.

5.4.1 Histoire.

Le deux site le plus référencé dans cette catégorie est « Matière de France » (16 liens entrants).

Ce site est référencé principalement par des sites d'extrême-droite, il a néanmoins été classé dans cette catégorie plus neutre en vertu du principe de classement « a minima ».

5.4.2 Littérature.

Les deux sites les plus référencés sont consacrés à Louis-Ferdinand Céline, et sont classés dans cette catégorie pour les mêmes raisons que supra.

5.5 Débats de société.

5.5.1 Animaux

Sans surprise, la plupart de ces sites se préoccupent de l'abattage rituel, pas des corridas ou des méthodes d'élevage industriel. Les liens viennent de sites d'extrême-droite et/ou islamophobes.

5.5.2 Anti-IVG

Liens depuis des sites de l'extrême-droite catholique principalement, sans surprise.

5.5.3 Conspirations.

L'extrême-droite croit beaucoup aux conspirations, qui expliqueraient la marche du monde. Les attentats du 11 septembre 2001 inspirent notamment le site Reopen911, référencé par 27 autres, du « Grand soir », « anti-impérialiste à revoir » à l'identitaire Yann Darc, en passant par quelques sites antisémites.

5.5.4 Économie.

La réacosphère s'intéresse à l'économie, de préférence libérale. En effet, les « rouges-bruns » y sont minoritaires et leurs références économiques encore plus rares. Les sites les plus référencés sont "L'Hérétique",  Paul Jorion et celui de Pierre Jovanovic (6 /16 3/12 et 10/12 liens depuis des sites d'extrême-droite).

5.5.5 Éducation.

Le site le plus référencé est le blog de Natacha Polony, hébergé par Le Figaro. Des liens vers celui-ci ont été trouvés sur 11 sites, dont 5 d'extrême-droite. Ce blog n'est plus mis à jour.

Le site "SOS-Éducation", plus militant était référence par 11 sites, dont 9 d'extrême-droite.

5.5.6 Féminisme

Liens provenant de sites tels que Riposte Laïque.

5.5.7 Laïcité

Pendant longtemps, la défense de la laïcité a été un marqueur idéologique de la gauche. Elle est maintenant récupérée, falsifiée par l'extrême-droite, dans un but islamophobe. Le principal site qui fait le lien entre les deux mouvances est « Riposte Laïque », qui référence beaucoup de sites laïques, qui eux-mêmes se référencent entre eux. Ces sites ont été analysés plus spécifiquement pour une étude sur les liens de « Riposte laïque ». Ils sont donc surreprésentés dans la base de données.

5.6 Extrême-droite, mouvements et commentateurs divers

Cette catégorie regroupe :

- Les petits partis qui essaient de se faire un place à la droite du FN, et qui n'ont pas été classés comme liés à l'extrême-droite catholique ou identitaires

- Des commentateurs divers, le plus souvent "déclinistes" selon les mêmes critères.

5.7 Gauche et extrême-gauche.

183 liens notés vers 107 sites, dont 8 du MRC. On est dans le saupoudrage. Les plus référencés sont "Feu sur le quartier général" (9), « les privilégiés parlent » (8), "Perdre la raison"  (9), blogs de commentateur indépendant et Bellaciao (5). Ce dernier est référencé par des sites « anti-impérialistes à revoir » et par aussi au moins un site antisémite6.

5.8 Islamistes.

31 liens vers 23 sites, actifs ou non, encore en ligne ou non, cela signifie que la plupart des sites islamistes ont été trouvés à partir de signalements spécifiques, et qu'aucune connection de type « nazislamiste » n'a été détectée.

Il faut noter un cas particulier : le "Centre Zahra", chiite, lié à Alain Soral.

5.9 Libéraux et libertariens.

A titre d'exemple, le mieux référencé, « Contrepoints.org », bénéficie de liens amis sur 22 sites : 8 de la même mouvance, 7 d'extrême-droite et 2 islamophobes.

"Le cri" du contribuable est référencé par 23 sites : 5 de la même tendance, 15 d'extrême-droite et 1 identitaire

5.10 Néo-conservateurs.

86 liens vers 28 sites. Le mieux référencé est Extrême-centre (16 liens, dont 6 venant de sites islamophobes).

5.11 Philosophies et religions.

5.11.1 Athéisme, libre-pensée.

Leur présence s'explique pour les mêmes raisons que les sites laïques (cf. supra)

5.11.2 Sites catholiques.

Sans surprise, on note des liens provenant de sites de l'extrême-droite catholique. Il est possible que beaucoup de ces sites, classés «a minima » dans cette catégorie, soient reclassés un jour dans une autre catégorie après un examen approfondi des contenus.

Cette mouvance est importante, mais très éclatée (4530 liens vers 195 sites). Le site le plus référence est celui du commentateur "Polydamas" (23) .

5.11.3 Sites musulmans ou consacrés à l'islam.

35 liens vers 29 sites, sur plus de 20 000 liens notés, ce qui est très faible. A noter "Islam-documents", qui n'est plus en ligne, a été classé "a minima" dans cette catégorie (13 liens entrants, dont 9 de sites islamophobes). Si on en fait abstraction, les données sont 26 liens vers 28 sites.

5.11.4 Sites païens.

Voir l'étude détaillée qui leur a été consacrée.

Le côté obscur des néo-païens.

Les interconnections avec les sites identitaires sont nombreuses.

5.12 Questions internationales

Beaucoup de sites d'extrême-droite rêvent d'une grande Eurasie « blanche ». C'est donc tout naturellement qu'ils référencent des sites consacrés à la Russie poutinienne.

Le site de Bernard Lugan (33 liens entrants), également collaborateur de "Boulevard Voltaire", consacré à l'actualité africaine, a été classé dans cette catégorie, en application du principe de classement "a minima" 

5.13 Régionalistes.

Sites souvent proches des identitaires, mais qui ne peuvent pas être classés dans cette catégorie. Aucune région n’apparaît plus représentée.

5.14 Sionistes

Certains justifient la défense du sionisme et de la politique israélienne par des attaques violentes contre les musulmans, etc.. ils ont été classés dans une sous-catégorie « sionistes extrémistes ». Parmi ces derniers, le plus référencé bénéficie de 28 liens amis, dont 10 sur des sites d'extrême-droite, 10 sur des sites islamophobes. Les sites d'organismes officiels israéliens ont été classés dans la catégorie "sionistes"

5.15 Solidarité internationale.

122 sites recensés, dont 37 pro-palestiniens, 9 en faveur de la Russie (cf. supra). Concernant les défenseurs de la cause palestinienne, voir cette analyse spécifique.

Statistiques au 10 janvier 2016.

Nouvelles règles : Les pages Facebook, vidéos (Dailymotion, Youtube) et comptes Twitter ne sont pas décomptés.

 

Principales catégorie (ordre alphabétique) Dont (sous-catégorie) Nombre (*)  dont (nombre) PM : non actualisés Plus en ligne
Algérie Française   14   14 9
Anti-impérialistes à revoir  

63

  25 5
Antisémites   26   32 31
Antisionistes à revoir   12   10 5
Communautaires   30   7 3
  Juifs   23 5 3
Culture et sciences   231   120 38
  Histoire   42 19 8
  Littérature   48 28 10
Débats de société   847   374 86
  Animaux   13 1 1
  Anti-IVG   15 9 11
  Armée, défense   28 8 5
  Conspirations   40 20 6
  Écologie   27 4 3
  Économie   59 24 8
  Éducation   28 11 3
  Famille et société   14   1
  Féminisme   14 5 3
  Laïcité   27 23 18
  Police Sécurité   14 7 2
  Politique   15 6  
Discriminatoires divers   2   11 2
Droite    58   27 23
  Dupont-Aignan   3 5 2
  UMP   16 1 6
Extrême-droite catholique    39   39 32
Extrême-droite pornographique   5   7 7

Extrême-droite,

divers mouvements et commentateurs

  533   246 201
  Carl Lang, Parti de la France    24 11 11
  De Villiers, MPF   17 19 13
  "Dieudonné"   3 2 13
  Nouvelle droite populaire   14 5 9
  Renouveau français   4 10 4
  Rouges-bruns   14 13 5
  Soral   21 5 13
Front national   139   50 105
Gauche et extrême-gauche   70   22 13
Identitaires   85   88 118
  Pierre Vial - Terre et peuple   8 8 8
Islamistes   6   7 7
Islamophobes   79   79 51
Libéraux ou libertariens   53   34 11
Nazis   7   12 12
Négationnistes   9   8 5
Néo-conservateurs   10   9 7
Philosophies et religions   238   100 60
  Athéisme   14 11 8
  Catholiques   123 39 29
  Musulmans   12 3 4
  Libre-pensée   10 4 5
  Paganisme   14 16 11
Questions internationales   103   27 7
  Russie   9 1  
Racistes divers   22   16 25
  "Blancs"   9 6 9
  "Indo-européens"   3 1 2
Régionalistes et séparatistes   29   14 4
Royalistes   80   62 56
Sionistes   59   30 12
Solidarité internationale   76   30 12
  Palestine   28 3 5
Vichyssois   0   3 1
URL notées mais non encore analysées   376   38 262

 

(*) sites accessibles à tous; en français et mis à jour depuis moins d'un an 

PM : Pour mémoire : sites et blogs encore en ligne mais qui ne sont plus mis à jour depuis au moins un an

Autres données :

Nombre total d'URL : 6507

Sites disparus ou vides : 1218

Sites à accès réservé: 98

 

2 Le terme site peut désigner indifféremment des sites, des blogs, des pages personnelles (Le Monde, Le Post, etc. )

3 C'est-à-dire développant ces thématiques, qu'ils appartiennent ou non à la galaxie constituée autour du « bloc » de Fabrice Robert. Certains peuvent même avoir des divergences importantes avec ce dernier.

4 Messe issue du concile de Trente (1545-1547), ou messe de saint Pie V, jugée la seule valable par les catholiques qui refusent le concile de Vatican II.

5 Sur les thèses spécifiques de « Causeur », qui expliquent les nombreux liens vers Causeur dans la réacosphère, voir l'analyse de Guillaume Weil-Raynal pour Rue89.

Les liens sont recensés quant à eux dans cet article :

http://www.differences-larevue.org/article-le-mrap-et-causeur-les-raisons-d-un-signalement-61542190.html

publié le 28/11/2010, détruit, comme tous les autres, par son propriétaire légal.

6 L'un n'est plus en accès libre, une copie d'écran a été faite pour l'autre, qui propose 171 liens sortants.

Partager cet article

Commenter cet article

Yann 05/03/2016 21:45

On ne sait pas encore qui a planifié, organisé, financé, exécuté le 11 septembre.
Ceux qui n'aiment pas les arabes ont envie de croire que c'est un coup des arabes.
Ceux qui n'aiment pas les juifs ont envie de croire que c'est un coup des juifs.
Ceux qui n'aiment pas les américains ont envie de croire que c'est un coup des américains.
Et ceux qui aiment tout le monde, comme reopen911, demandent une enquête approfondie :
www.huffingtonpost.fr/bob-graham/enquete-attentats-11-septembre_b_1872744.html
https://quartierslibres.wordpress.com/2013/12/07/le-11-septembre-un-debat-definitivement-piege/